Importants travaux sur le réseau ferré français en 2014


L'année 2014 connaîtra d'importants travaux sur les voies ferrées françaises, avec 1.000 km de voies renouvelées durant l'année, et une priorité donnée à l'Île-de-France, où un milliard d'euros sera investi en 2014, a annoncé vendredi 31 janvier Réseau ferré de France (RFF), qui gère l'infrastructure ferroviaire.


1.000 km de voies seront renouvelées durant l'année © RFF/Capa/Michel Caumes
1.000 km de voies seront renouvelées durant l'année © RFF/Capa/Michel Caumes
En 2014, un milliard d'euros sera affecté au renouvellement et à la modernisation des infrastructures ferroviaires d'Île-de-France, sur lesquelles circulent 40 % des trains français et 70 % des voyageurs. "L'Île-de-France devient une priorité nationale", a affirmé Yves Ramette, directeur général Île-de-France RFF et SNCF Infra (en charge de l'infrastructure avec RFF). Alors que le nombre d'usagers y a augmenté de 40 % en dix ans, "les infrastructures en Île-de-France ne sont pas à la hauteur de ce qu'elles devraient être", a ajouté le président de RFF, Jacques Rapoport. Le président PS du conseil régional d'Île-de-France et du Syndicat des transports d'Île-de-France, (Stif) Jean-Paul Huchon, s'est récemment dit "prêt" à autoriser des coupures totales du trafic de certains trains de banlieue pour accélérer la rénovation des lignes. Le président de la SNCF, Guillaume Pepy, avait indiqué le 20 janvier que les travaux en Île-de-France seront multipliés par 2,5 par rapport à 2012 : "On va pouvoir cesser de faire à la petite cuillère, on va pouvoir passer à la grande cuillère voire à la louche".

Des équipements datent des années 30

D'importants travaux de modernisation seront également menés sur l'ensemble des voies ferrées de l'Hexagone, sur la moitié du réseau sur laquelle circulent 80 % des trains, qui a "souffert de sous-investissements pendant trente ans", a ajouté Jacques Rapoport. Entre 2013 et 2020, 2,5 milliards d'euros y seront consacrés chaque année. "Ce n'est pas normal qu'il y ait des équipements qui datent des années 30", a réagi Jacques Rapoport. Lorsque le réseau est vieillissant, les trains doivent ralentir pour éviter les accidents, 10 % du réseau est ainsi soumis à une vitesse réduite. Ce renouvellement avait commencé en 2008, dans le cadre du Contrat de performance signé avec l'État, qui prévoyait 13 milliards d'euros affectés entre 2008 et 2015.

AFP

Vendredi 31 Janvier 2014



Lu 162 fois



Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse