Inauguration de la LGV Tours-Bordeaux


Le président de la République, François Hollande, vient d'inaugurer les infrastructures de la ligne à grande vitesse Tours-Bordeaux. Cette LGV sera mise en service dans six mois, le 2 juillet 2017.


© Vinci
© Vinci
En inaugurant mardi 28 février les infrastructures de la ligne à grande vitesse Tours-Bordeaux, François Hollande a rappelé que cette LGV allait rapprocher les territoires. "Agen, Dax, Bayonne, Mont-de-Marsan, toutes ces villes bénéficieront de gains de temps par rapport à ce qui existe aujourd'hui", a-t-il déclaré. "Beaucoup dans ces territoires peuvent parfois exprimer un sentiment d'abandon, d'oubli, en pensant qu'il n'y en a que pour les métropoles, les grandes villes, que les territoires ruraux seraient laissés à eux-mêmes". Et de souligner sur le ton de l'humour : "Ce chantier aura duré cinq ans. Un quinquennat, c'est court, même si c'est trop long pour certains... Je parle de la construction".

Concédée sur cinquante ans

Les travaux de la ligne "Sud Europe Atlantique" ont démarré en 2012 et se sont achevés l'an dernier. Elle permettra de relier Paris à Bordeaux en 2 h 04, réduisant de plus d'une heure le parcours. Coût total : 9 milliards d'euros - 7,8 milliards pour la ligne et 1,2 milliard pour les aménagements - financés par SNCF Réseau à hauteur de 2,2 milliards, par l'État, les collectivités locales et l'Union européenne à hauteur de 3 milliards, et par Lisea, concessionnaire de la ligne, pour le reste.
Grande originalité de cette dernière-née du réseau ferroviaire français : sa construction et surtout son exploitation, ce qui ne s'était jamais vu en France, ont été concédées sur cinquante ans à un consortium, Lisea, associant des investisseurs privés et publics. Outre le géant du BTP Vinci (33,4 %), il regroupe la Caisse des dépôts (25,4 %) ainsi que les fonds d'investissement Meridiam (22 %) et Ardian (19,2 %).

"Une augmentation de 20 % du trafic sur l'axe Paris-Bordeaux"


Les opérateurs ferroviaires, pour y faire circuler leurs trains, verseront environ 250 millions d'euros de péages chaque année à Lisea (7.000 euros par train en moyenne). Sur les autres lignes, ces péages sont versés à SNCF Réseau (ex-RFF). Ce montage avait été décidé il y a dix ans pour ne pas gonfler encore la dette colossale de SNCF Réseau. Lisea espère transporter 20 millions de voyageurs par an, soit une augmentation de 20 % du trafic sur l'axe Paris-Bordeaux.
Mais le financement de la ligne a donné lieu à d'intenses bras de fer. D'une part, avec les collectivités locales, qui ont bataillé pour obtenir le plus de dessertes et de fréquences possibles en échange de leur participation. Il manque toujours 200 millions d'euros, selon SNCF Réseau. D'autre part avec la SNCF, qui a critiqué le prix des redevances et s'est plaint de devoir justement multiplier les trains et les haltes, au détriment de sa propre rentabilité. La compagnie estime que pour 2017, soit une demi-année seulement d'exploitation, il lui en coûtera 90 millions d'euros.
Deux autres lignes à grande vitesse seront inaugurées cette année : Bretagne-Pays de la Loire, jusqu'à Rennes, ouvrira début juillet, et le contournement de Nîmes et Montpellier, fin 2017.

Julie Chabanas

Mercredi 1 Mars 2017



Lu 436 fois



Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide





















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 1/03/2013
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse