Inquiétudes autour du cas My Ferry Link


Le ministre délégué aux Transports, Frédéric Cuvillier, a fait part mercredi 28 août de son inquiétude pour la compagnie maritime My Ferry Link, menacée par une procédure de l'autorité de la concurrence britannique, et a mis ses espoirs dans une "solution politique" pour empêcher son naufrage.


© My Ferry Link
© My Ferry Link
Frédéric Cuvillier évoque une solution politique pour le cas My Ferry Link. "Je suis très inquiet s'il devait y avoir une position à ce point intransigeante de la part des Anglais", a déclaré le ministre à propos d'une éventuelle interdiction d'accès au port de Douvres. "Je ne vois pas dans ce contexte comment être optimiste, sauf à trouver une solution politique", a-t-il ajouté. Frédéric Cuvillier a déjà évoqué le dossier avec son homologue d'Outre-Manche, le secrétaire d'État aux Transports Patrick McLoughlin, dans les jours qui ont suivi la décision de la Commission de la concurrence britannique en juin. "Mes homologues me disent pour le moment à juste titre : "Attendons la fin de la procédure"", a expliqué le ministre.

"SeaFrance n'aurait jamais dû être liquidée !"


La commission avait interdit l'exploitation des ferries de SeaFrance, rachetés par Eurotunnel et loués à My Ferry Link, au départ du port britannique de Douvres. Elle préconisait aussi la revente des navires à l'une des deux compagnies concurrentes : le danois DFDS ou le britannique P&O. L'autorité craint qu'Eurotunnel, qui exploite déjà le tunnel sous la Manche, ne fasse grimper les prix en s'emparant de "plus de la moitié" des liaisons transmanches grâce à cette nouvelle activité maritime.

Décision fin octobre

My Ferry Link, composée de salariés de l'ex-SeaFrance, a fait appel de cette décision. La compagnie doit plaider sa cause les 10 et 11 septembre devant la chambre d'appel de l'autorité de la concurrence britannique, laquelle doit rendre sa décision fin octobre.Une confirmation en appel serait en contradiction avec les décisions prises côté français : l'autorité de la concurrence y a autorisé la navigation de My Ferry Link et le tribunal de commerce a interdit la revente des ferries de l'ex-SeaFrance pour une période de cinq ans. "On est dans une procédure qui est quand même atypique, pour ne pas dire surréaliste", a estimé Frédéric Cuvillier, en rappelant qu'il n'existe "aucun lieu d'arbitrage ou de conciliation" en cas d'opposition entre autorités de la concurrence de chaque côté de la Manche.
Le ministre a dans le même temps réaffirmé sa détermination à "défendre le pavillon français". "Sur SeaFrance, on a laissé mourir par manque d'implication politique une société qui n'aurait jamais dû être liquidée. Jamais !", s'est-il exclamé.

AFP

Jeudi 29 Août 2013



Lu 228 fois



Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse