Interrogations pour la raffinerie de Cressier


Les autorités du canton suisse de Neuchâtel se sont déclarées préoccupées par les graves difficultés financières du groupe Petroplus, propriétaire de la raffinerie de Cressier, une ville du canton.


© Petroplus
© Petroplus
"La situation est sérieuse, mais pas catastrophique", a déclaré le ministre de l’Économie du canton, Thierry Grosjean. "Nous sommes en contact quotidien avec le directeur de la raffinerie de Cressier", où travaillent 250 personnes, a ajouté le ministre cantonal. Selon lui, le scénario le plus probable est que Petroplus se sépare d'une ou de plusieurs de ses cinq raffineries.
Petroplus a annoncé que les banques lui avaient refusé une une ligne de crédit d'environ un milliard de dollars, jugée indispensable au bon fonctionnement de ses opérations. La nouvelle avait provoqué l'effondrement de l'action du groupe à la Bourse suisse. Le groupe, dont le siège est à Zoug, près de Zurich, et qui est dirigé par le Français Jean-Paul Vettier, risque de se retrouver à court de liquidités ces prochains jours. Certains analystes évoquent même un risque de faillite. L'avenir de Petroplus dépend désormais du succès des négociations menées avec les banques. Le groupe avait déjà prévenu début décembre qu'il allait rencontrer des difficultés croissantes de liquidités.
Les sites de Cressier et de Petit-Couronne, non loin de Rouen, affichaient la plus faible rentabilité au troisième trimestre, font remarquer des experts. L'usine de Cressier a été mise en service en 1966 par Shell et reprise par Petroplus en 2000. Elle produit environ 25 % en volume de tous les produits raffinés vendus en Suisse. Le pétrole brut est acheminé par l'oléoduc qui relie la raffinerie au terminal de Fos-sur-Mer. Outre celle de Cressier et de Petit-Couronne, Petroplus exploite les raffineries de Coryton (Grande-Bretagne), d'Anvers (Belgique) et Ingolstadt (Allemagne). Le groupe Petroplus emploie au total 2.500 personnes.

.

Vendredi 30 Décembre 2011





Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers








Accès rapide
























 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse