Inversions de tendance au premier semestre en immobilier logistique


Après une année 2013 dynamique tirée par les marchés secondaires tandis que la dorsale Lille-Paris-Lyon-Marseille marquait le pas, la situation s'est inversée au premier semestre. À l'exception des bassins franciliens et lyonnais, l'ensemble des marchés ralentissent, parfois lourdement...


© ID Logistics
© ID Logistics
Avec un peu plus d'un million de mètres carrés commercialisés, le marché des entrepôts de plus de 5.000 m2 accuse une baisse de 16 % selon CBRE, et jusqu'à 20 % sur le segment des bâtiments de plus de 10.000 m2, selon DTZ. "Après un  premier trimestre en demi-teinte, le deuxième trimestre a déçu et n'enregistre pas le rebond escompté à l'exception des marchés francilien et lyonnais qui polarisent plus de la moitié de la demande placée sur le semestre", commente le premier analyste. Pour CBRE, "l'attentisme est plus que jamais présent et se répercute sur le marché de l'immobilier logistique où les délais de commercialisation sont particulièrement longs et les négociations fragiles". Ce ralentissement se vérifie par la diminution des recherches lancées par les chargeurs, et par la quasi-disparition des appels d'offre des prestataires logistiques sur toute la France. Du coup, les perspectives de commercialisations à court et moyen termes restent préoccupantes.

Rattrapage à Paris et Lyon

Ce constat est tempéré par les belles performances observées en Île-de-France et en Rhône-Alpes. Grâce à la finalisation d'affaires engagées de longue date et la concrétisation de clés-en-main, le demande placée dans la région Capitale atteint plus de 420.000 m2 sur le marché des entrepôts de plus de 5.000 m2. Soit un doublement par rapport à la même période 2013 ! La grande distribution et le commerce spécialisé concentrent près de la moitié des transactions. Au total, dix clés-en-main sur des bâtiments de plus de 30.000 m2 y sont recensés par CBRE. Parmi eux, deux sortiront de terre courant 2015, pour Toys R Us à Saint-Fargeau-Ponthierry (51.000 m2) et Auchan à Serris (51.500 m2).

"Les délais de commercialisation sont particulièrement longs et les négociations fragiles"


Après une année 2013 au ralenti, le marché lyonnais se repositionne aussi au niveau de sa moyenne semestrielle avec 167.000 m2 placés. "La faiblesse des demandes exprimées au cours du deuxième trimestre et la pénurie d'offres disponibles laissent envisager cependant une fin d'année moins dynamique", selon le consultant.
Sur la dorsale, le Nord-Pas-de-Calais est resté quasiment atone avec 45.300 m2 placés seulement. La région Paca est également à la traîne avec 92.100 m2 commercialisés. Quant aux marchés secondaires, ils marquent le pas à l'exception du Grand Est et du Grand Centre.

Relance des investissements

À 3,5 Mm2, l'offre immédiatement disponible se contracte de 3 % sur le semestre. Elle diminue sur la majorité des marchés sauf en Île-de-France où elle progresse de 11 % pour atteindre 1,6 Mm2. Dans ce contexte, les valeurs locatives sont stables variant de 30 à 60 euros/m2/an, la fourchette haute s'appliquant à quelques surfaces en première couronne francilienne. Côté investissement enfin, 551 millions d'euros se sont dirigés vers des actifs logistiques au premier semestre, selon DTZ. Ce volume en hausse de 11 % intègre la reprise par Blackstone auprès de Foncière des Régions d'un portefeuille pour un montant record de 400 millions d'euros environ.

Érick Demangeon

Lundi 25 Août 2014



Lu 336 fois



Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse