Iran : pas d'exemptions pour les assurances maritimes


Les sanctions pétrolières décrétées par l'Union européenne contre l'Iran entreront sans exception en vigueur dimanche 1er juillet, malgré des demandes d'exemptions de dernière minute, a indiqué mercredi 27 juin un diplomate européen.


© Fanus Sahel Shipping Company
© Fanus Sahel Shipping Company
"À compter du 1er juillet, il y aura un arrêt total" aussi bien des importations par l'UE de pétrole iranien que des contrats d'assurance ou de réassurance du transport de pétrole iranien, a déclaré un haut responsable européen. Décrété le 23 janvier, l'embargo pétrolier doit entrer en vigueur à compter de dimanche 1er juillet pour les contrats signés avant cette date, et est considéré par ses concepteurs comme "la mesure la plus efficace", en liaison avec les mesures américaines similaires, pour faire pression sur l'Iran concernant son programme nucléaire controversé, estime ce haut responsable.

85 % des assurances sont européennes

Une dizaine de pays de l'UE, essentiellement l'Italie, l'Espagne et la Grèce, achetaient près de 20 % des exportations de pétrole iranien, alors que le pays tire 80 % de ses revenus en devises du pétrole. Et 85 % des assurances de transport maritime de pétrole sont fournies par des firmes européennes. C'est pourquoi jusqu'à la semaine dernière, des pays fortement dépendants du pétrole iranien et des assurances européennes ont demandé des exemptions, a expliqué le responsable européen. "Nous comprenons l'impact sur les partenaires, y compris des partenaires stratégiques, mais il n'était pas possible de faire des exceptions", a-t-il souligné, sans citer les pays à l'origine de ces demandes. "Nous ne pensons pas qu'il soit approprié d'adoucir les sanctions" qui sont "un outil important".
Le Japon et la Chine étaient des grands consommateurs de brut iranien, aux côtés de l'Inde et de l'UE, de la Corée du Sud et de l'Afrique du Sud. Mais le Japon a réduit de 65 % ses importations en avril, pour se tourner vers l'Arabie saoudite, l'Inde de 11 % et la Corée du Sud de 40 %.

AFP

Jeudi 28 Juin 2012





     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers








Accès rapide
























 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse