Isuzu : profit grâce aux ventes asiatiques


Le fabricant japonais de poids lourds et utilitaires légers Isuzu a légèrement relevé ses prévisions de profit pour l'exercice 2012-2013, en raison de ventes attendues vigoureuses en Asie du Sud-Est et malgré un tassement de ses affaires en Chine.


© Isuzu
© Isuzu
Pour l'exercice du 1er avril 2012 au 31 mars 2013, le groupe Isuzu espère désormais un bénéfice net de 91 milliards de yens (900 millions d'euros), 10 milliards de plus qu'annoncé précédemment. Il serait quasi équivalent à celui dégagé l'an passé. Il escompte en outre un bénéfice opérationnel de 126 milliards de yens, 3 milliards de plus qu'avant et 29 % de plus que l'an passé. Sa prévision de chiffre d'affaires a été maintenue à 1.630 milliards de yens (+ 16 % de plus sur un an). Isuzu espère augmenter de plus de 30 % ses ventes de poids lourds en Asie, hors Chine et Japon, grâce à d'importants progrès attendus en Asie du Sud-Est, notamment en Thaïlande. Ses ventes de véhicules utilitaires légers (VUL) pourraient bondir de presque 50 % dans la même région. Cette amélioration, conjuguée à une hausse prévue des ventes aussi au Moyen-Orient et en Afrique, ferait plus que compenser un recul craint en Chine.
Isuzu pourrait écouler 40 % de poids lourds de moins dans l'Empire du milieu, où la croissance a ralenti ces derniers mois. Les ventes du groupe pourraient en outre y souffrir des conséquences du conflit diplomatique sino-japonais autour d'îles contestées. Au premier semestre, Isuzu a écoulé un tiers de poids lourds de moins en Chine. Il a en revanche fait mieux dans le reste de l'Asie (y compris au Japon grâce à des subventions gouvernementales) et au Moyen-Orient et en Afrique. Ses ventes de VUL ont bondi en Asie (hors Chine et Japon) et se sont maintenues peu ou prou ailleurs.
Au final, son chiffre d'affaires d'avril à septembre a grimpé de 18,5 %, à 780,1 milliards de yens (7,8 milliards d'euros), malgré le handicap du yen fort qui réduit la valeur de ses revenus tirés de l'étranger, une fois convertis en yens. Son bénéfice opérationnel a gagné 30,8 % à 57,3 milliards de yens et son bénéfice net 24,8 % à 42,1 milliards de yens (420 millions d'euros).

AFP

Jeudi 8 Novembre 2012





Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers








Accès rapide
























 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse