Italo, premier TGV privé d'Italie


Italo, le premier train privé à grande vitesse d'Italie, part à l'assaut du marché du transport ferroviaire national accompagné d'un grand battage médiatique et avec la ferme volonté de concurrencer la société publique Trenitalia sur ses lignes les plus lucratives.


© NTV
© NTV
"Italo arrive, la concurrence démarre", annonce un message de la compagnie NTV diffusé sur les haut-parleurs répartis dans les wagons, promettant que "la concurrence apportera des avantages réels à tous ceux qui voyagent". NTV a été créée par un groupe d'entrepreneurs italiens dont Luca Cordero di Montezemolo, patron de Ferrari (groupe Fiat), et par le PDG du maroquinier Tod's, Diego della Valle. La compagnie française SNCF détient 20 % du capital. "Notre objectif est d'arriver à 20 %-25 % du marché d'ici 2014", a indiqué M. Montezemolo, à l'arrivée à Naples d'Italo, parti une heure plus tôt de Rome.
"Regardez, nous roulons à 300 km/h et on ne sent rien. Nous sommes dans le meilleur train, avec un impact écologique réduit, avec le meilleur service possible offert à bord et des prix très compétitifs", a-t-il assuré, en soulignant que "jusqu'à présent les Italiens n'avaient pas d'alternative". L'ambition de NTV avec son train Italo, produit par le français Alstom, est de concurrencer la société publique Trenitalia grâce la qualité de ses services, car la firme ne peut tailler des croupières à son grand concurrent ni sur la vitesse (égale pour tous les opérateurs, NDLR) ni sur les prix.

Départ le samedi 28 avril

L'exploitation commerciale d'Italo débutera le samedi 28 avril sur la ligne Naples-Milan, via Rome, et elle sera élargie au fur et à mesure sur les autres tronçons prévus. L'objectif est d'arriver d'ici trois ans à 8-9 millions de passagers transportés chaque année. Selon Giuseppe Bonollo, directeur commercial de NTV, l'équilibre des comptes de NTV est prévu dès la fin 2014, alors que son réseau, qui desservira Salerne, Naples, Rome, Florence, Bologne, Milan, Venise, Padoue et Turin devrait être complètement opérationnel avec ses vingt-cinq convois en janvier 2013.

Ljubomir Milasin

Jeudi 26 Avril 2012




Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers








Accès rapide
























 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse