JF Hillebrand : le rail entre l’Europe et l’Asie doit encore faire ses preuves


Si le rail a un meilleur transit-time que le maritime entre l’Europe et l’Asie, garantit-il l’intégrité des produits transportés ? Pour le savoir, JF Hillebrand a expérimenté l’envoi de vins et bières. Ses conclusions démontrent plusieurs failles.


Conteneur dry équipé d’une couverture isolante VinLiner © JF Hillebrand
Conteneur dry équipé d’une couverture isolante VinLiner © JF Hillebrand
Pour tester le fer entre l’Europe et l’Asie, JF Hillebrand, commissionnaire spécialisé dans l’import-export de bières, vins et spiritueux, a expédié un conteneur entre Moerdijk aux Pays-Bas et Yiwu en Chine. Arrivé par voie routière à son entrepôt de Shanghai, la marchandise a réalisé le trajet en 28 jours contre 36 par voie maritime. Avec le concours d’Interrail, ce parcours terrestre long de 11.400 km a emprunté sept pays : Pays-Bas, Allemagne, Pologne, Biélorussie, Russie, Kazakhstan et Chine. Chargé de bières et de vins, le conteneur dry utilisé était équipé de dix capteurs placés à l’intérieur enregistrant les températures, l’humidité, la gravité et l’altitude. Ces derniers ont relevé "des écarts de température significatifs contrairement aux expéditions par voie maritime", note JF Hillebrand. Avec des variations de - 2 °C à + 58 °C, le commissionnaire a constaté un lien direct entre les taux d’humidité et les températures. "Ces fluctuations ne sont pas sans conséquence sur la composition des vins et ses qualités organoleptiques, ainsi que sur la protection des bouchons".
 
Mouvements jusqu’à 2G !

Pour atténuer ces chocs thermiques, une couverture isolante (VinLiner) a permis d’abaisser ces variations de 9 °C à 32 °C. De façon plus précise, la température mesurée à l’intérieur des bouteilles s’est située entre 25 et 29 °C lorsque l’air extérieur était à son maximum (58 °C). De leurs côtés, les capteurs de gravité ont révélé "des mouvements d’une force jusqu’à 2G, équivalent à la vitesse des montagnes russes", lors de changements d’écartement de rails. Si aucun dommage n’a été observé sur les bouteilles ou les cartons, les premières analyses effectuées sur les composants du vin "ne sont pas concluantes. De légères différences ont été trouvées entre l’état du vin à son départ et celui à son arrivée".

"Pour le transport de bières et de vins, l’utilisation du rail doit se faire en conteneur sous température dirigée ou protégé"


Pour comparer ces résultats, JF Hillebrand prévoit de mener les mêmes analyses sur les vins transportés par voie maritime. En parallèle, l’opérateur envisage un nouvel essai ferroviaire sur des spiritueux. "À ce stade une chose est certaine : pour le transport de bières et de vins, l’utilisation du rail doit se faire en conteneur sous température dirigée ou protégée d’un VinLiner", sachant qu’il est impossible à ce jour d’expédier des conteneurs frigorifiques branchés sur le train.
Confiant sur l’emploi du rail à terme néanmoins, JF Hillebrand anticipe, avec l’ouverture de nouvelles lignes européennes vers l’Asie et l’amélioration de la qualité de service, la possibilité de groupage. Dans cette perspective, l’entreprise développe une solution de gestion des risques utilisant les données climatiques de l’Organisation de météorologie mondiale.

Érick Demangeon

Mercredi 6 Septembre 2017



Lu 675 fois



Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide





















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 1/03/2013
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse