K-Line investit 62 millions dans la plaine de l’Ain


K-Line, le fabricant vendéen de fenêtres, filiale du groupe Liebot, investit 62 millions d’euros à Saint-Vulbas, dans l’Ain, pour construire une usine qui devrait être opérationnelle début 2018.


K-Line pourrait recruter 300 personnes d'ici 2020 © Archigroup
K-Line pourrait recruter 300 personnes d'ici 2020 © Archigroup
Entreprise familiale spécialisée dans la fabrication de façades et de fenêtres en aluminium, PVC et mixte, de baies coulissantes et portes d’entrée adaptées à toutes les architectures (habitat, tertiaire, bureaux), le groupe Liebot (1.900 salariés et 402 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2013) poursuit sa croissance en France.

48.500 m2 de surface

Il a acquis un terrain de 13,5 hectares sur le Parc industriel de la plaine de l’Ain pour sa filiale K-Line, premier fabricant français de menuiserie aluminium. L’unité, dont la première pierre vient d’être posée complétera l’appareil de production actuellement constitué de quatre usines situées en Vendée. Ainsi que le rappelle Bruno Léger, directeur général du groupe et de K-Line : "Nous avons opté pour la construction d’une usine en région lyonnaise qui nous rapprochera ainsi de marchés régionaux en croissance dont nous sommes pour l’heure éloignés géographiquement". Cet investissement permettra de rationaliser les flux industriels et logistiques, d’optimiser les livraisons, d’améliorer l’efficacité des équipes.
L’usine, les bureaux et la surface d’exposition compteront 48.500 m2 de surface. Le bâtiment sera dédié à la fabrication de fenêtres et de baies coulissantes sur mesure. À moyen terme, cette implantation offre de bonnes perspectives d’extension. La capacité de production initiale sera de 2.500 fenêtres par semaine (capacité de 10.000 fenêtres par semaine en Vendée). Une centaine de personnes sera recrutée d’ici 2018 et ce chiffre pourra atteindre les 300 personnes à l’horizon 2020. K-Line a recruté près de 100 personnes ces deux dernières années et en prévoit une centaine cette année. K-Line emploie 900 personnes et a réalisé 248 millions d’euros en 2015 (+ 19 % par rapport à l’an dernier). Sur un marché pourtant atone, K-Line se distingue pourtant en profitant des initiatives concernant la rénovation dynamisée par le crédit d’impôt pour la transition énergétique et en ayant aussi renouvelé le design et les performances de sa gamme de produits entre 2011 et 2015.

Annick Béroud

Mardi 1 Mars 2016



Lu 950 fois



Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse