Kenya Airways : la "fierté de l'Afrique" peine à redécoller


Ancienne figure de proue de la locomotive économique d'Afrique de l'Est, la compagnie aérienne Kenya Airways vient de publier la plus importante perte nette de l'histoire du pays.


La politique d’expansion de Kenya Airways "a tourné à la catastrophe” © Boeing
La politique d’expansion de Kenya Airways "a tourné à la catastrophe” © Boeing
Les derniers résultats de Kenya Airways illustrant les difficultés de la "fierté de l'Afrique" à se dépêtrer de plusieurs années de choix stratégiques désastreux.
Plombée notamment par les taux de change et des coûts d'emprunt en hausse, la compagnie a enregistré une perte nette de 26,22 milliards de shillings (230 millions d'euros) sur l'exercice annuel achevé le 31 mars 2016, effaçant des tablettes son record établi l'année précédente.
"Dans l'histoire du Kenya, aucune autre société n'avait publié de pertes aussi importantes", regrette Aly-Khan Satchu, analyste indépendant, rappelant que Kenya Airways, créée en 1977 à la suite du démantèlement d'East African Airways, était considérée il y a à peine dix ans comme une des compagnies aériennes les plus rentables au monde. La politique d'expansion baptisée "Project Mawingu" lancée en 2011, avec notamment l'achat de nouveaux Boeing et l'objectif de doubler le nombre destinations pour 2021, a tourné à la catastrophe.
Le nombre de touristes a non seulement chuté en Afrique en raison du virus Ebola et d'attaques terroristes, mais Kenya Airways a également pâti de la concurrence des compagnies du Golfe ou de l'émergence de sa voisine Ethiopian Airlines.
La compagnie aérienne, dont les principaux actionnaires sont le gouvernement kényan et le groupe Air France-KLM, a par ailleurs vu ses comptes décimés par une couverture pétrole catastrophique. Lorsque le prix du baril a chuté à la mi-2014, elle a continué à payer le prix fort alors que la plupart de ses concurrentes avaient conclu des accords sur des périodes plus courtes et ont pu les renégocier rapidement.

"Sur la bonne voie"

Pourtant, les analystes refusent de ne voir que du négatif dans les résultats publiés le 20 juillet : le chiffre d'affaires est en hausse de plus de 5 %, et la perte opérationnelle a été réduite de 145 millions d'euros à 36 millions grâce à une série de mesures drastiques appliquées à partir de 2015. "Nous voulons que notre société soit à la bonne taille pour croître de manière responsable", expliquait en mai le PDG Mbuvi Ngunze.
Kenya Airways a par exemple annoncé fin mars qu'elle allait supprimer jusqu'à 600 emplois, soit 15 % des 4.000 salariés de l'entreprise. Elle a aussi vendu ou loué ses appareils superflus, réduisant sa flotte de près d'un tiers, fait voler plus souvent ses avions et a vendu un créneau d'atterrissage à Londres pour en louer un moins onéreux.

AFP

Lundi 8 Août 2016



Lu 274 fois



Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 8 Décembre 2016 - 15:12 Fort rebond du fret aérien mondial en octobre


     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse