Korea Line choisi pour racheter des actifs de Hanjin


L'action du transporteur maritime Korea Line s'est effondrée de 14 % mardi 15 novembre à la Bourse de Séoul, les investisseurs s'interrogeant sur les capacités financières du groupe choisi pour reprendre une partie des actifs de l'armateur Hanjin Shipping.


Korea Line va reprendre les lignes entre les États-Unis et l'Asie de Hanjin © Port of Long Beach
Korea Line va reprendre les lignes entre les États-Unis et l'Asie de Hanjin © Port of Long Beach
Le tribunal du district central de Séoul a annoncé lundi 14 novembre que Korea Line avait été préféré à Hyundai Merchant Marine pour reprendre les lignes entre les États-Unis et l'Asie de Hanjin, selon l'agence sud-coréenne Yonhap. Hanjin Shipping, qui était autrefois le septième armateur mondial, a demandé en août son placement en redressement judiciaire en Corée du Sud et aux États-Unis après le refus de ses créditeurs de l'aider à affronter une dette colossale estimée à 6.000 milliards de wons (4,79 milliards d'euros).

54 % dans le terminal de Long Beach

Korea Line a également fait une offre pour reprendre une participation de Hanjin de 54 % dans le terminal portuaire de Long Beach, en Californie. Korea Line, qui avait été placé en redressement judiciaire il y a cinq ans, a été racheté par le groupe Samra Midas en 2013 et est désormais à la tête d'une flotte de 29 navires, soit la deuxième flotte de vraquiers du pays. La reprise des lignes de Hanjin lui permettrait donc d'entrer dans le secteur du transport de conteneurs.
Mais les inquiétudes sur les capacités financières du groupe ont fait plonger son titre, qui a terminé en baisse de 14 % à 16.000 wons (12,69 euros), soit sa chute la plus prononcée depuis novembre 2013. Noh Sang-Won, analyste chez Dongbu Securities, a estimé que cette acquisition pourrait être "lourde à porter" pour Korea Line, compte tenu du ralentissement de la demande mondiale dans le secteur du transport maritime. Une éventuelle faillite de Hanjin Shipping serait de loin la plus importante de l'histoire du transport maritime, un secteur qui navigue à vue dans sa pire crise depuis soixante ans du fait du ralentissement économique mondial et des surcapacités.

AFP

Mardi 15 Novembre 2016



Lu 368 fois



     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide





















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 1/03/2013
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse