Kuehne + Nagel : une progression qui dépasse celle du marché


Le groupe suisse de transport et de logistique Kuehne + Nagel a publié mercredi 25 février un bénéfice en hausse pour l'année 2014. Il est parvenu à tirer son épingle du jeu dans les domaines de la commission de transport terrestre, maritime et aérienne dans un environnement difficile.


© Kuehne + Nagel
© Kuehne + Nagel
Sur l'exercice 2014, le bénéfice de Kuehne + Nagel s'est inscrit en hausse de 6,1 % à 644 millions de francs suisses (soit 597 millions d'euros). Le bénéfice attribuable aux actionnaires s'est quant à lui établi à 633 millions de francs suisses, soit un chiffre inférieur aux attentes des analystes interrogés par l'agence AWP qui l'attendaient en moyenne à 645 millions.
Son résultat opérationnel a progressé de 7,6 % à 819 millions de francs suisses, contre 761 M CHF, augmentant plus vite que son chiffre d'affaires, qui a crû de 1,9 %, à 21,3 milliards (en hausse de 1,9 %). Le chiffre d'affaires hors taxes s'est établi, quant à lui, à 17,5 M CHF.
"Le redressement de l'unité d'affaires dans le transport terrestre a apporté une contribution essentielle à l'amélioration considérable de la rentabilité", a déclaré Detlef Trefzger, son directeur général. Cette division a affiché des bénéfices sur quatre trimestres successifs, a-t-il souligné, alors que le groupe s'est notamment concentré sur des segments spécifiques de clientèle, tels que l'industrie pharmaceutique.
Dans le transport maritime, les volumes ont augmenté de 7 %. Le groupe a en effet traité 3,8 millions d'EVP, soit 242.000 EVP de plus qu'en 2013. Le commissionnaire de transport international estime avoir progressé plus rapidement que le marché global qui, lui, a enregistré une hausse moyenne de 4 %. Il attribue cette embellie à l'amélioration de la situation économique aux États-Unis qui a soutenu les échanges sur les liaisons transpacifiques et transatlantiques.

"Embellie dans le maritime et l'aérien"


Sur les liaisons Asie-Europe, Kuehne + Nagel s'est par contre concentré sur la stabilité des marges, se tenant à l'écart de la vive concurrence sur les prix. Le commissionnaire de transport reste convaincu que le "reefer" et le LCL (groupage conteneurisé) ont connu tous deux une forte croissance.
Dans le transport aérien, le groupe a vu ses tonnages progresser de 5,3 %. Une croissance plus élevée que l'évolution moyenne du marché. Il estime que cette évolution est due aux solutions mises en place lui ayant permis de décrocher des trafics dans les branches automobile et pharmaceutique de l'industrie, notamment. Son résultat opérationnel a crû de 7,2 % par rapport à 2013.
Dans le secteur de la logistique, Kuehne + Nagel a continué à remporter des contrats en 2014. Du coup, il a enregistré une progression de 7,7 % sur un an de son résultat opérationnel. Une évolution que le groupe doit également à divers secteurs de l'industrie ainsi qu'à l'e-commerce.

Prévisions optimistes pour 2015

Bien que les résultats pour 2014 soient légèrement inférieurs aux prévisions, le dividende "a clairement dépassé les hypothèses du marché", a commenté Oskar Schenker, analyste chez J. Safra Sarasin. "Sur la base de la performance en 2014, il devient évident que la stratégie et les mesures prises pour augmenter les volumes d'affaires et en même temps accroître les marges sont efficaces", a-t-il ajouté.
Pour 2015, Karl Gernandt, le président du conseil d'administration, s'attend à ce que les conditions de marché restent difficiles. Kuehne + Nagel table sur une croissance de 4 à 5 % du transport maritime et aérien pour l'ensemble du marché, et entend dégager lui-même une croissance 1,5 fois supérieure à celle du marché. Des prévisions "légèrement plus optimistes" que celles de son concurrent danois DSV qui a dit s'attendre à une croissance pour l'ensemble du marché de l'ordre de 3 à 5 %, a souligné Chris Burger, analyste chez Baader Helvea. Dans le transport terrestre, Kuehne + Nagel prévoit une augmentation de l'ordre de 2 à 3 % pour l'ensemble du marché, et vise une croissance similaire pour sa propre division.
Le groupe suisse emploie dans le monde 63.000 personnes, possède un réseau de plus de 1.000 agences et bureaux, et est implanté dans plus de 100 pays.

Vincent Calabrèse

Jeudi 26 Février 2015



Lu 956 fois



     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse