L'Algérie déplore la faiblesse du commerce interafricain


Les échanges commerciaux interafricains stagnent à un niveau trop bas, l'Afrique consommant ce qu'elle ne produit pas, a déploré le Premier ministre algérien, Abdelmalek Sellal, à l'ouverture d'un forum africain d'investissements à Alger.


Plus de 80 % des exportations africaines partent hors du continent © Port d'Alger
Plus de 80 % des exportations africaines partent hors du continent © Port d'Alger
Le commerce intra-régional "ne représente que 10 à 12 % du total du commerce du continent alors qu'il atteint 40 % en Amérique du Nord et 60 % en Europe de l'Ouest", a souligné samedi 3 décembre Abdelmalek Sellal, Premier ministre algérien. L'une des principales carences du continent africain dans ce domaine "réside dans le fait que l'Afrique ne consomme pas ce qu'elle produit et consomme ce qu'elle ne produit pas", a-t-il diagnostiqué. "Plus de 80 % des exportations africaines partent" ainsi hors du continent. "Les échanges interafricains n'ont presque pas progressé cette dernière décennie malgré un taux de croissance moyen de 5 % sur la même période", a ajouté le Premier ministre.

Le Maroc a pris de l'avance

Il a appelé les hommes d'affaires africains à "chercher la croissance dans l'espace de l'entreprise, à travers les partenariats gagnant-gagnant" en soulignant que même une hausse des cours du pétrole dans les pays producteurs ne suffirait pas à couvrir les besoins de développement. L'Algérie qui souffre de la baisse des prix de l'or noir et cherche à diversifier son économie encourage ses entreprises à se lancer à la conquête de l'Afrique où leurs rivales du Maroc ont pris de l'avance.
Le Maroc est ainsi devenu le deuxième investisseur africain sur le continent après l'Afrique du Sud. Selon un rapport du centre de réflexion marocain OCP Policy Center, il a conclu avec les pays du Sud du Sahara près de 500 accords de coopération depuis 2000. L'Afrique subsaharienne a représenté 62,9 % des investissements directs étrangers marocains dans le monde. De son côté, l'Algérie a exporté vers l'Afrique subsaharienne pour seulement 42 millions de dollars (40 millions d'euros) sur les neuf premiers mois de l’année en cours, soit 0,25 % de l'ensemble de ses exportations, selon des chiffres officiels. L'Afrique est le continent avec lequel l'Algérie a le moins d'échanges commerciaux.

AFP

Mercredi 14 Décembre 2016



Lu 255 fois



Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide





















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 1/03/2013
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse