L'Australie met son veto à l'OPA d'ADM sur GrainCorp


Le gouvernement australien s'est opposé vendredi 29 novembre au rachat du groupe agroalimentaire GrainCorp par le géant américain du négoce et de la transformation de matières premières agricoles Archer Daniels Midland (ADM), jugeant que cette opération de 2 milliards d'euros était "contraire à l'intérêt national".


© GrainCorp
© GrainCorp
L'Australie a mis son veto à l'OPA de l'américain ADM sur GrainCorp. "Ce n'est pas le moment opportun pour une acquisition à 100 % de cette entreprise stratégique australienne par un groupe étranger", a justifié le Trésorier, Joe Hockey. "Ce ne serait pas dans l'intérêt national". L'annonce a provoqué la chute de l'action GrainCorp. Le titre a clôturé en repli de 22 % par rapport à son cours de la veille, à 8,73 dollars australiens (5,83 euros), à la Bourse de Sydney. Selon Joe Hockey, le secteur évolue en direction d'une concurrence plus robuste et la prise de contrôle étrangère d'un des plus grands groupes alimentaires du pays pourrait miner le soutien du public pour les investissements étrangers en Australie. La proposition d'ADM a en outre "suscité pas mal d'inquiétudes de la part des acteurs du secteur et de la communauté en général", a ajouté le Trésorier, équivalent en Australie du ministre des Finances et de l'Économie.
ADM, qui commercialise, transporte, stocke et transforme maïs, oléagineux, blé et cacao, avait proposé en octobre 2012 de racheter GrainCorp pour quelque 2,68 milliards de dollars australiens (1,78 milliard d'euros), une offre non sollicitée d'abord refusée par GrainCorp. Le montant avait été porté à près de 3 milliards de dollars australiens (2 milliards d'euros), 200 millions de dollars australiens avaient été promis pour moderniser l'infrastructure ferroviaire, et l'offre avait été acceptée. GrainCorp détient 280 silos et sept des dix terminaux portuaires céréaliers des États de Nouvelle-Galles du Sud, Queensland et Victoria. Quelque 85 % des exportations céréalières de l'Est du pays transitent par son réseau portuaire. Quant à GrainCorp, elle offre ses services à quelque 30.000 céréaliers australiens.

AFP

Lundi 2 Décembre 2013



Lu 56 fois



     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse