L'État doit mieux veiller à l'état du réseau routier français


L'État français doit dégager les moyens suffisants pour assurer le bon état du réseau routier national, qui a tendance à se dégrader depuis plusieurs années, entraînant une hausse des coûts d'entretien, selon le Sénat.


Le réseau routier français compte plus d'un million de kilomètres de voirie © Vinci autoroutes
Le réseau routier français compte plus d'un million de kilomètres de voirie © Vinci autoroutes
L'État doit mieux veiller à l'état du réseau routier français, pointe un rapport du Sénat mercredi 8 mars. "Une tendance à la dégradation du réseau routier national non concédé et du réseau autoroutier a été observée ces dernières années", souligne le rapport d'information sur l'état des infrastructures routières et autoroutières, rédigé à l'initiative de la commission de l'aménagement du territoire et du développement durable.

11.560 km d'autoroutes

"Même si elle peut sembler limitée pour l'instant, il apparaît nécessaire de la mesurer et d'y mettre un terme, pour éviter la détérioration de ce patrimoine et l'augmentation de ses coûts d'entretien", poursuit-il, mettant en cause la baisse des crédits d'entretien ou l'abandon de l'écotaxe. "L'exemple du réseau ferroviaire, dont l'état est déplorable faute d'un entretien régulier pendant plusieurs années, incite à une vigilance particulière dans ce domaine", ajoute le document.
Le réseau routier français compte plus d'un million de kilomètres de voirie, dont 11.560 km d'autoroutes, essentiellement concédées, 9.645 km de routes nationales, 378.973 km de routes départementales et 673.290 km de routes communales, selon le rapport.
Le document demande aussi que soit assuré "le suivi" du plan de relance autoroutier (3,2 milliards d'euros), signé en septembre 2015 entre l'État et les concessionnaires des autoroutes françaises, privatisées entre 2002 et 2006. Le gouvernement a déjà prévu un second plan d'investissement autoroutier, doté cette fois de 800 millions d'euros, financés par les collectivités locales et par une "faible" augmentation des péages.

AFP

Jeudi 9 Mars 2017



Lu 351 fois



     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide





















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 1/03/2013
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse