L'État gèle des redevances aéroportuaires à Toulouse-Blagnac


Les redevances aéroportuaires applicables aux compagnies présentes à Toulouse seront gelées en 2014 et leur hausse limitée les trois années suivantes pour tenir compte des difficultés des transporteurs.


© Aéroport de Toulouse
© Aéroport de Toulouse
Le ministère des Transports a annoncé le gel des redevances à l'aéroport de Toulouse-Blagnac. "Frédéric Cuvillier a signé aujourd'hui un Contrat de régulation économique (CRE) novateur avec la société Aéroport Toulouse-Blagnac pour la période 2014-2018. Le gouvernement a décidé d'un partage plus équitable de la valeur et du risque entre l'aéroport et les compagnies aériennes, tout en préservant une juste rémunération de la société aéroportuaire", a indiqué le ministère.
Il souligne que ce nouveau contrat s'appuie sur les recommandations de la commission consultative aéroportuaire dans son avis du 23 juillet et tient compte du contexte difficile du transport aérien français. L'aéroport Toulouse-Blagnac s'inscrit ainsi, selon le ministère, "dans une démarche de modération tarifaire pour les compagnies aériennes, en particulier la première année du contrat avec un gel des redevances et des hausses limitées à 0,5 % hors inflation les années suivantes".

Même ligne pour les aéroports parisiens

Le ministère souligne que les objectifs ambitieux en matière de qualité de service ne seront pas sacrifiés pour autant. "Ce contrat (...) donne de la visibilité et des perspectives à tous les acteurs du transport aérien sur la plate-forme toulousaine, alors que les compagnies aériennes souffrent de conditions économiques difficiles", a commenté Frédéric Cuvillier. Le ministère rappelle que le CRE est destiné à améliorer la qualité du service rendu à l'usager dans un aéroport tout en encadrant l'augmentation des redevances aéroportuaires payées par les compagnies aériennes pour utiliser ces infrastructures. Ce CRE pourrait inspirer celui qui doit être signé entre Aéroports de Paris (ADP) et l'État pour la période 2015-2019.
La semaine dernière, Frédéric Cuvillier avait annoncé qu'il souhaitait limiter les redevances aéroportuaires de Roissy et Orly au cours des prochaines années. Il avait alors souligné que depuis 2011, la progression des redevances d'ADP avait été de 11 % alors que la situation financière des compagnies se détériorait.

AFP

Jeudi 26 Décembre 2013



Lu 52 fois



Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 1 Décembre 2016 - 14:36 Bombardier livre son premier CS300 à Air Baltic €


     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse