L'Europe entrave la reprise du fret aérien


Le fret aérien mondial montre des signes de reprise, avec une nouvelle croissance annuelle de 5 % en janvier. L'Iata redevient optimiste quant à l'évolution du marché global, avec toujours un bémol sur la situation en Europe.


© Cargolux
© Cargolux
Après une hausse soutenue en fin d'année 2012, le trafic mondial de fret aérien s'est stabilisé en janvier. Selon l'association internationale des transporteurs aériens (Iata), les volumes transportés exprimés en tonnes-kilomètres ont augmenté de 5 % comparé à janvier 2012, mais ont reculé de 0,9 % par rapport à décembre dernier. Pour la fédération professionnelle, la moitié de cette croissance s'explique par le fait que le Nouvel An lunaire – période durant laquelle les usines sont fermées – est tombé cette fois en février plutôt qu'en janvier l'année précédente.

L'Asie en cours de redressement

Malgré le léger recul de janvier par rapport au mois précédent, les transporteurs aériens retiennent la stabilité du secteur depuis la mi-2012. "Cette contraction mensuelle ressemble à un ajustement après la forte hausse du dernier trimestre", commente le directeur général de l'Iata, Tony Tyler. Pour la fédération, ce redressement du fret aérien au dernier trimestre de 2010 est principalement le fait de la reprise de l'économie chinoise et de la demande pour les produits des pays asiatiques dépendants des exportations comme la Corée et Taïwan : "60 % de la croissance du fret aérien entre octobre et janvier sont à mettre au crédit des compagnies asiatiques", selon l'Iata.

"Croissance de 1,4 % prévue en 2013 pour le secteur"


Après avoir pris une part importante du déclin du fret aérien depuis 2010, les transporteurs de la région se relèvent donc et ont enregistré une croissance de 7,1 % en janvier, même si le décalage dans les dates du Nouvel An doit tempérer ce chiffre.
Si les indicateurs sont meilleurs, Tony Tyler estime qu'il est "trop tôt pour verser dans l'optimisme. Même si le déclin s'est interrompu, le volume global est toujours en dessous des niveaux de 2010 et 2011". Pour le patron de l'organisation mondiale, les faibles taux de remplissage actuels font prévoir une croissance de 1,4 % en 2013 pour l'ensemble du secteur et promettent des bénéfices "sous haute pression". L'an dernier, les volumes en tonnes-kilomètres avaient diminué de 1,5 %.

Le Moyen-Orient surfe sur les marchés émergents

Car si l'Itata perçoit des signes de reprise de l'activité manufacturière, pourvoyeuse de transport aérien, elle déplore et redoute l'atonie de la croissance européenne. "La faiblesse persistante des économies de la zone euro, marché considérable pour les biens de consommations avionnés, devrait continuer à entraver la croissance du commerce mondial et celle du fret aérien", regrette ainsi la fédération. Les volumes transportés par les compagnies européennes ont progressé de 1,2 % en janvier et semblent limités.
Pour les transporteurs d'Amérique du Nord, le trafic n'a crû que de 0,6 % en janvier mais l'Iata souligne qu'ils ont contribué à hauteur de 15 % à la croissance de l'activité mondiale depuis octobre 2012 et que les dernières mesures de la confiance envers l'économie présagent des jours meilleurs pour 2013.
De leur côté, les compagnies du Moyen-Orient continuent d'augmenter leurs trafics sur le même rythme, avec encore 16,3 % en janvier comparé au même mois de 2012. Pour l'Iata, ces transporteurs parviennent à tirer profiter du potentiel des économies émergentes en Asie et en Afrique, notamment de l'Ouest, grâce à leur situation géographique idéale. Ils ont apporté 20 % de la hausse d'activité constatée par l'Iata d'octobre à janvier.
Entre optimisme et prudence, l'organisation est désormais tournée vers le World Cargo Symposium qui s'ouvrira à Doha le 12 mars. Tony Tyler en attend des solutions pour améliorer la compétitivité d'un secteur qui convoie "près d'un tiers des biens mondiaux en valeur".

Franck André

Mardi 5 Mars 2013



Lu 252 fois



Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 1 Décembre 2016 - 14:36 Bombardier livre son premier CS300 à Air Baltic €


     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse