L'Italie veut toujours les 51 % de STX France


L'Italie "n'a pas changé d'idée" et réclame toujours 51 % des chantiers navals de STX France, a affirmé le ministre italien des Finances, Pier Carlo Padoan, en se disant néanmoins "optimiste" sur un possible accord avec Paris.


© STX
© STX
Samedi 2 septembre, le ministre français de l'Économie, Bruno Le Maire, s'est déclaré confiant sur la possible conclusion d'un accord avec l'Italie d'ici fin septembre, répétant qu'un actionnariat avec l'italien Fincantieri restait la "meilleure option pour Saint-Nazaire". Bruno Le Maire, qui s'exprimait lors du forum The European House-Ambrosetti, sorte de mini-Davos à l'italienne organisé à Cernobbio, doit rencontrer Pier Carlo Padoan le 11 septembre à Rome "pour essayer de construire un nouveau compromis", a-t-il précisé.
"Nous verrons ce que dira Bruno Le Maire, avec qui nous avons par ailleurs d'excellentes relations. Le gouvernement français a décidé de nationaliser les chantiers navals, nous verrons comment il entend trouver une solution différente", a déclaré Pier Carlo Padoan lors d'un entretien avec la chaîne italienne Rai 3. Alors que le journaliste lui demandait si l'Italie réclamait toujours 51 % de STX France, le ministre a répondu : "Nous avons été très clairs et nous n'avons pas changé d'idée". Interrogé par ailleurs sur la chaîne Rai 1, Pier Carlo Padoan, présent au forum dimanche 3 septembre, a affirmé "être bien sûr optimiste", en ajoutant : "Nous devrons voir maintenant s'il y a des propositions plus acceptables que celles faites jusqu'ici".

"Réunion le 11 septembre pour essayer de construire un nouveau compromis"


Rome et Paris se sont donné jusqu'au 27 septembre, date d'un sommet entre le président français, Emmanuel Macron, et le chef du gouvernement italien, Paolo Gentiloni, pour tenter de trouver une solution "réciproquement acceptable". La crise entre les deux pays est née avec la nationalisation "temporaire" fin juillet de STX France, pourtant promis à Fincantieri sous la présidence de François Hollande. Son successeur, Emmanuel Macron, a décidé de rouvrir le dossier et de réviser le pacte d'actionnaires, en proposant à l'Italie un accord 50-50, ce que Rome refuse. Paris a évoqué l'idée d'un grand pôle naval, civil et militaire entre la France et l'Italie pour faciliter un accord, ce à quoi le gouvernement italien s'est montré favorable.

Fincantieri prend 7 % à la Bourse de Milan

Le titre du constructeur italien Fincantieri a fini en hausse de 7,26 %, à 1,019 euro, lundi 4 septembre à la Bourse de Milan, les investisseurs apparaissant optimistes sur la possibilité d'un accord au sujet des chantiers navals de STX France. Selon Emma Marcegaglia, présidente de Business Europe, l'association des industriels européens, qui a déjeuné samedi avec Bruno Le Maire, Paris devrait proposer "une offre améliorée", avec "quelque chose sur la partie militaire".

AFP

Mardi 5 Septembre 2017



Lu 566 fois



     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide





















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 1/03/2013
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse