L'Opep plafonne sa production


En fixant un plafond de production totale proche du niveau actuel, l'Opep entend soutenir les prix élevés du baril dans un contexte économique incertain, mais en l'absence de nouveaux quotas pour chaque État, le cartel s'en remet à l'autodiscipline de ses membres.


L'Opep plafonne sa production
L'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) s'est engagée mercredi à Vienne à maintenir la production conjuguée de ses douze membres à son niveau actuel de 30 millions de barils par jour (mbj). Pour Julian Jessop, analyste du cabinet britannique Capital Economics, "il s'agit d'un grand rattrapage avec la réalité, qui n'avait que trop tardé". De fait, les onze pays du cartel soumis à des quotas (l'Irak en est exclu) ont pompé en novembre près de 28 mbj, alors que ces quotas - inchangés depuis trois ans - étaient fixés à 24,84 mbj...
"Les ministres de l'Opep ont simplement ratifié leur sur-production des dernières années, et justifié a posteriori leur non-respect des quotas", a indiqué John Hall, un analyste indépendant. Les quotas étaient "de vieux chiffres tout à fait dépassés", a renchéri Andrey Kryuchenkov, analyste de VTB Capital. "Les États veulent préserver le niveau des prix du baril au-dessus de 100 dollars, en établissant un objectif de production correspondant à ce qu'ils pompent actuellement" pour ne pas donner l'impression d'inonder le marché d'or noir en dehors de toute limite, a-t-il estimé.
La question est d'autant plus cruciale que l'Opep, comme l'Agence internationale de l'énergie (AIE), ont révisé en forte baisse mardi leurs prévisions de demande énergétique mondiale pour 2012, sur fond de net ralentissement de la croissance économique. Cependant, pour que le plafond visé soit respecté, "certains pays vont devoir réduire leur production pour laisser de la place au retour du pétrole libyen", a insisté mercredi le secrétaire général de l'Opep, Abdallah El-Badri. La production de la Libye, interrompue pendant le conflit, a redémarré de façon fulgurante depuis septembre : elle a déjà atteint 1 mbj, et devrait augmenter de 600.000 barils quotidiens supplémentaires d'ici juin, a annoncé M. El-Badri.
Ce qui suppose que d'autres pays réduisent parallèlement leur offre d'autant. Ayant fortement gonflé sa production depuis mai pour compenser la pénurie de brut libyen, l'Arabie saoudite, premier producteur du cartel, "serait ainsi censée réduire son offre de 1 mbj (autrement dit de 10 %) en janvier, ce qui paraît douteux", a réagi Torbjorn Kjus, analyste de DNB Bank. Or l'Opep n'a pas déterminé de nouveaux quotas pour chacun des États membres, et s'en remet à leur bonne volonté.

Julien Girault

Jeudi 15 Décembre 2011


Tags : énergie, opep



     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers








Accès rapide
























 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse