L'UE et Singapour signent un accord de libre-échange


L'Union européenne a conclu dimanche 16 décembre, après plus de deux années de négociations, un accord de libre-échange avec Singapour, son treizième plus important partenaire commercial où sont présentes plus de 8.000 sociétés européennes.


© Hapag-Lloyd
© Hapag-Lloyd
L'UE et Singapour ont signé un accord de libre-échange. L'accord, qui doit encore être approuvé par les autorités politiques des deux parties, a été conclu après d'ultimes négociations les 15 et 16 décembre à Singapour entre le commissaire européen au Commerce, Karel de Gucht, et le ministre du Commerce de Singapour, Lim Hng Kiang. Les échanges de biens et services entre l'UE et Singapour s'élèvent à quelque 74 milliards d'euros. Ces échanges ont crû de 40 % entre 2009 et 2011 et la balance commerciale de l'UE avec ce pays est excédentaire. Cet accord de libre-échange est le second entre l'UE et un pays d'Asie après celui avec la Corée du Sud, qui entré en vigueur en juillet 2011, est le premier avec un des dix pays de l'Association des nations d'Asie du Sud-Est (Asean). "Singapour est un marché dynamique pour les sociétés de l'UE et un endroit-clé pour faire des affaires avec toute l'Asie du Sud-Est", a déclaré le commissaire De Gucht.
L'accord permettra de nouveaux développements dans de nombreux secteurs des services, notamment la banque, l'assurance et les services financiers en général, ainsi que dans celui des marchés publics. L'accord facilitera également l'accès des produits industriels et agricoles européens sur le marché de Singapour grâce à une meilleure reconnaissance des standards européens. "À titre d'exemple, Singapour acceptera l'importation des voitures européennes sur la base des standards techniques et de sécurité européens". Dans le domaine alimentaire, les appellations d'origine contrôlée, comme les vins de Bordeaux ou le jambon de Parme, seront mieux protégés. L'accord comporte en outre un volet destiné à promouvoir l'économie durable et respectueuse de l'environnement.
Les deux parties espèrent une approbation finale du texte durant le printemps 2013 et continueront en parallèle leurs discussions dans le domaine de l'investissement, qui avaient débuté plus tardivement. Des négociations pour un accord de libre-échange se poursuivent par ailleurs avec la Malaisie et le Vietnam, tandis que des discussions préliminaires sont en cours avec d'autres pays de l'Asean. Mais un accord "de région à région" entre l'UE et l'Asean reste "l'objectif à long terme", souligne encore Bruxelles.

AFP

Lundi 17 Décembre 2012





     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers








Accès rapide
























 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse