L'UE impose à l'Iran un embargo sans précédent


L'embargo pétrolier graduel décidé par les membres de l'UE contre l'Iran est sans précédent. La banque centrale est aussi visée, avec pour but d'assécher le financement de son programme nucléaire.


«Annulation des contrats en cours avant le 1er juillet»

© Goodmanjoon
© Goodmanjoon
Le compromis trouvé lundi 23 janvier par les pays de l'Union européenne pour sanctionner l'Iran prévoit une interdiction immédiate de tout nouveau contrat dans le secteur pétrolier avec ce pays pour les États européens. L'annulation des contrats existants interviendra toutefois ultérieurement, au plus tard le 1er juillet, pour permettre aux pays plus dépendants de se retourner. L'Iran vend environ 20 % de son pétrole aux pays de l'UE, notamment à la Grèce, à l'Italie et à l'Espagne. Le ministre espagnol des Affaires étrangères, Jose Manuel Garcia Margallo, a relevé que son pays faisait là un "très important sacrifice", tout en assurant avoir "trouvé des alternatives". D'autres pays producteurs, dans le Golfe notamment, ont en effet promis de prendre le relais de l'Iran.
Les Grecs, qui obtiennent leur pétrole d'Iran à des conditions très avantageuses, militaient à l'origine pour obtenir un délai d'un an avant de couper les ponts. Alors même que le pays est confronté à une grave crise de sa dette souveraine, la Grèce risque en effet, face à de nouveaux fournisseurs, de devoir fournir des garanties financières que Téhéran ne lui demandait pas. Athènes a fini par lever ses objections en échange de la promesse de ses partenaires européens qu'ils se pencheront à nouveau sur "la question des pays qui importent d'importantes quantités" de pétrole iranien au plus tard en avril.

L'Asie est le premier débouché

Ces sanctions sans précédent "ont pour but de faire en sorte que l'Iran prenne au sérieux notre requête de venir à la table des négociations" sur son programme nucléaire, a souligné la chef de la diplomatie européenne, Catherine Ashton. "Téhéran doit changer de manières et prouver que son programme nucléaire n'est pas lié aux armes", a insisté le ministre néerlandais, Uri Rosenthal.
L'essentiel des ventes de pétrole iraniennes est néanmoins réalisé en Asie, où Européens et Américains s'efforcent en parallèle de convaincre des pays comme l'Inde de réduire eux aussi leurs importations. La décision de l'UE "va aussi influencer les actions de nombreuses autres nations", a estimé le Britannique William Hague.
L'embargo pétrolier fait partie d'un paquet plus large de sanctions, incluant un gel des avoirs de la banque centrale iranienne, une interdiction partielle de transactions avec l'institut monétaire, et celle de produire pour son compte des pièces et billets de banque. La banque iranienne Tejarat, qui a des filiales au Royaume-Uni, en France, et en Allemagne, est aussi visée. L'UE élargit en outre l'interdiction d'investissements dans l'industrie pétrochimique, et suspend les ventes d'or ou d'autres métaux précieux et diamants à l'Iran.

Yann OLLIVIER

Yann Ollivier

Lundi 23 Janvier 2012





     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers








Accès rapide
























 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse