L'UE ne s'opposera pas à l'alliance P3


La Commission européenne a informé mardi 3 juin les armateurs danois Maersk Line, italo-suisse MSC et français CMA CGM, qu'elle ne "s'opposera pas" à la création de leur alliance dans le transport de conteneurs, a annoncé CMA CGM.


Le 24 mars, la FMC a déjà donné son aval à la mise en place du P3 aux États-Unis © CMA CGM
Le 24 mars, la FMC a déjà donné son aval à la mise en place du P3 aux États-Unis © CMA CGM
L'UE ne s'opposera pas à l'alliance P3 des trois grands armateurs européens Maersk, MSC et CMA CGM. "La Commission européenne a informé mardi 3 juin les partenaires du P3 qu'elle ne s'opposera pas à la création de cette alliance. La Commission a précisé qu'elle resterait attentive au bon respect par l'alliance du droit communautaire de la concurrence", détaille l'armateur français CMA CGM.

"CMA CGM est pleinement confiant"

"Nous nous réjouissons de cette décision de la Commission européenne, qui va nous permettre, avec nos partenaires, de poursuivre le processus de validation de l'alliance auprès des autres autorités compétentes. CMA CGM est pleinement confiant dans ce projet et fermement déterminé à le mener à bien", a commenté Rodolphe Saadé, vice-président directeur général délégué de l'armateur.
Les trois groupes de transport maritime avaient dû mener une procédure d'auto-évaluation. "Ce projet d'alliance opérationnelle est soumis à l'approbation des autorités de la concurrence compétentes en Amérique du Nord, en Europe et en Asie", précise CMA CGM, qui ajoute que "le 24 mars 2014, la Commission fédérale maritime américaine (FMC) avait déjà donné son aval à la mise en place du P3 aux États-Unis".

"L'alliance P3, une réponse aux problèmes de surcapacité"


L'alliance P3, dont le lancement opérationnel est prévu à l'automne 2014, doit être une réponse aux problèmes de surcapacité dans un contexte de ralentissement de la croissance des volumes transportés, et a vocation à couvrir les principales routes maritimes mondiales : les liaisons Asie-Europe, transpacifiques et transatlantiques. Lorsque les trois rivaux ont annoncé leur projet d'alliance opérationnelle pour faire face aux incertitudes croissantes pesant sur le commerce mondial, ils escomptaient un lancement au cours du deuxième trimestre 2014.

AFP

Mercredi 4 Juin 2014



Lu 267 fois



Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse