L'US Navy libère un équipage iranien otage de pirates



US Navy
US Navy
La Marine américaine a libéré jeudi 5 janvier en mer d'Arabie treize marins iraniens dont le navire avait été pris en otage par des pirates somaliens il y a près d'un mois et demi. Les militaires ont également capturé quinze pirates présumés, a annoncé vendredi le Pentagone. Le navire, un boutre qui servait de "bateau-mère" pour les pirates, a été abordé par un groupe de soldats embarqués à bord du destroyer USS Kid à la suite d'un appel de détresse lancé par le capitaine du boutre, a précisé dans un communiqué la Ve flotte américaine.
Cette opération intervient alors que la tension entre Téhéran et Washington est montée d'un cran dans la région du détroit d'Ormuz, par où transite environ 35% du trafic pétrolier maritime mondial. Téhéran, dans le collimateur des Occidentaux en raison de son programme nucléaire controversé, a enjoint les navires militaires américains à ne pas revenir dans le Golfe sous peine de faire face à "toute la force" de la marine iranienne.
Dans ce contexte, l'intervention du 5 janvier s'est faite en deux temps, a détaillé le capitaine de vaisseau John Kirby, porte-parole du Pentagone. D'abord, le porte-avions «USS John-Stennis» et son escorte ont reçu un appel de détresse d'un navire qui faisait l'objet d'une attaque de pirates à bord d'un skiff, une petite embarcation. "Ils ont répondu en envoyant un hélicoptère depuis le croiseur «USS Mobile Bay»", a expliqué le capitaine de vaisseau Kirby. Mais les pirates ayant entre-temps abandonné leur assaut et jeté à la mer d'éventuelles preuves, ils n'ont pu être appréhendés, a-t-il ajouté. Un peu plus tard, "un hélicoptère SH-60S Seahawk du destroyer lance-missiles «USS Kid» a détecté un skiff soupçonné d'appartenir à des pirates amarré au boutre battant pavillon iranien, le «Al Molai». Simultanément, un appel de détresse a été lancé par le capitaine du Al Molai disant qu'il était retenu prisonnier par des pirates", précise la Ve flotte. Une équipe a été envoyée à son bord. "Les pirates n'ont pas résisté et se sont rapidement rendus", ajoute-t-elle. Ils ont été transférés à bord du porte-avions tandis que l'équipage iranien et le boutre ont pu reprendre librement leur route, selon John Kirby, précisant que les pirates présumés sont vraisemblablement somaliens.

.

Lundi 9 Janvier 2012





     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers








Accès rapide
























 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse