L'aéronautique tient son show près de Londres


Le secteur aéronautique, en vitesse de croisière avec des carnets de commandes bien remplis, tient salon depuis lundi 14 juillet à Farnborough.


© Airbus
© Airbus
"Les constructeurs disposent d'un carnet de commandes particulièrement élevé", l'équivalent de plus de huit années de production, souligne Alain Guillot, responsable France du pôle aéronautique et défense au cabinet de conseils AlixPartners. "Pour Airbus et Boeing réunis, ce sont plus de 10.000 avions en commandes à ce jour", rappelle-t-il. Après des salons record, Farnborough pourrait ainsi être marqué par un ralentissement du rythme de prises de commandes même si l'industrie est loin d'être menacée : le trafic aérien devrait croître de 5 % en moyenne par an sur les vingt prochaines années, selon les dernières prévisions de marché publiées jeudi 10 juillet par le constructeur américain. Boeing estime en outre que les compagnies auront besoin de 36.770 nouveaux avions. Ce qui laisse augurer encore quelques commandes spectaculaires.

"Farnborough se déroule du 14 au 20 juillet"


Du côté des programmes d'avions, Alain Guillot relève que l'industrie atteint une certaine maturité. Et, en l'absence de technologies vraiment nouvelles ou de matériaux révolutionnaires - comme l'a été le composite -, le lancement d'un tout nouvel avion n'est pas envisageable avant un horizon de cinq à sept ans. L'enjeu reste donc pour l'heure de moderniser les avions existants comme le font déjà Airbus et Boeing pour leurs moyen-courriers A320 et 737. Le brésilien Embraer a lui aussi lancé la famille E2, nouvelle version de ses avions régionaux E-jets, qui pourrait recueillir quelques commandes à Londres.
Sur le front des long-courriers, Boeing ayant déjà lancé, en novembre, le 777X, nouvelle version de son célèbre gros porteur (de 350 à 450 sièges), tous les regards seront tournés cette semaine  vers Airbus qui doit répliquer avec l'A330 Neo (New Engine Option), un avion transportant moins de passagers. En service depuis décembre 1993, l'A330 s'est vendu à quelque 1.300 exemplaires dont 1.100 environ sont actuellement en service. L'A330 Neo a un potentiel de ventes de plus de 1.000 exemplaires. Addison Schonlond, spécialiste du cabinet de consultants américain AirInsights, souligne que le lancement de l'A330 Neo serait une bonne réponse au 787 de Boeing. "Airbus pourrait facturer l'A330 Neo à un prix bien inférieur à celui du 787 et satisfaire ses clients", dit-il, avançant "75 % des performances du 787 à un prix 50 % inférieur". "Ceci peut le rendre très attractif d'autant que la technologie est éprouvée", commente-t-il. Airbus pourra également compter sur son A350, qui doit entrer en service à la fin de l'année. Le tout nouvel aéronef sera en démonstration en vol à Farnborough. Et sa compagnie de lancement, Qatar Airways, dévoilera l'intérieur de cet avion en composites qui doit concurrencer les 787.
Le salon de Farnborough se déroule du 14 au 20 juillet. Seuls les trois derniers jours sont ouverts au public.

Delphine Touitou

Mardi 15 Juillet 2014



Lu 58 fois



Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 8 Décembre 2016 - 15:12 Fort rebond du fret aérien mondial en octobre


     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse