L'aéronautique toujours prospère dans le Sud-Ouest


La filière aéronautique et spatiale, figure de proue de l'industrie du grand Sud-Ouest, a encore connu une prospérité "atypique" en 2012 et 2013, indique mardi 28 janvier l'étude annuelle publiée par l'Insee en Aquitaine et Midi-Pyrénées.


En Aquitaine et Midi-Pyrénées, 13 entreprises totalisent 40.400 salariés © Airbus
En Aquitaine et Midi-Pyrénées, 13 entreprises totalisent 40.400 salariés © Airbus
L'aéronautique prospère toujours dans le Sud-Ouest. Le chiffre d'affaires des fournisseurs des constructeurs a progressé de 12 % en 2012 (à 10,6 milliards d'euros), et ils ont créé 4.600 emplois, soit presque deux fois plus que les constructeurs eux-mêmes (+ 2.400), a indiqué le directeur régional de l'Insee Midi-Pyrénées, Jean-Philippe Grouthier, à Toulouse.

7.000 embauches

Au total, avec ces 7.000 embauches, la filière a atteint 123.750 salariés à la fin 2012 (en hausse de 6 %), une situation "atypique" en France, selon Jean-Philippe Grouthier. Les entreprises sous-traitantes cherchaient à embaucher 6.000 personnes de plus en 2013, année de commandes record pour Airbus (1.503 appareils), afin de répondre à l'augmentation des cadences de production des constructeurs, a indiqué l'Insee.
L'étude a été menée au printemps 2013 sur 1.430 entreprises des deux régions, selon une méthode rénovée en concertation avec les acteurs du secteur pour mieux cerner la filière, précisent les deux directions régionales de l'Insee. Dans cette nomenclature, le "noyau" constitué par les grands constructeurs d'avions, de satellites et de moteurs comprend 13 entreprises totalisant 40.400 salariés.
Hors noyau dur des constructeurs, la chaîne d’approvisionnement représente 83.000 emplois : 60 entreprises, fabricants d'aérostructures et gros équipementiers, totalisent 9.900 salariés ; 330 entreprises emploient 17.800 salariés dans des activités partielles (mécanique, équipements de navigation, maintenance) ; 1.030 autres entreprises de tous secteurs industriels (chimie, caoutchouc, électricité, informatique...) complètent la chaîne des fournisseurs (supply chain), avec environ 55.700 salariés.
La filière pèse globalement 9 % de l'emploi salarié des deux régions, avec une forte prédominance pour Midi-Pyrénées où elle pèse 40 % des emplois industriels et 14 % de l'emploi salarié total. En Aquitaine, la filière ne représente que 18 % de l'industrie et 5 % de l'emploi salarié, et pèse trois fois moins lourd en valeur absolue qu'en Midi-Pyrénées. Les entreprises interrogées lors de l'étude indiquaient à 72 % qu'elles avaient du mal à recruter. "Il fallait environ douze semaines en 2013 pour trouver un ouvrier qualifié, dix pour un ingénieur, c'est deux fois plus qu'en 2005 malgré une conjoncture globale moins favorable", a remarqué le directeur régional.

"Une situation atypique en France"


Les capacités de production de la chaîne d'approvisionnement étaient particulièrement tendues dans l'aéronautique, "avec un taux d'utilisation de 90 %, soit 10 points de plus que l'ensemble de l'industrie, ce qui appelle l'investissement", selon les auteurs.
Dans le spatial au contraire, "l'activité a résisté au début 2013 mais les entreprises s'attendaient à un fléchissement des commandes ensuite dans un climat mitigé". Selon l'un des auteurs, Véronique Decret (Insee Aquitaine), "on ne vérifiait pas au début de 2013 de baisse de l'activité d'ingénierie" dans le secteur aéronautique et spatial, mais selon les réponses à l'enquête ces activités "ralentiraient légèrement" sur l'année. La prochaine enquête prévue au printemps 2014 devrait permettre de vérifier si la tendance se confirme. Airbus a indiqué au début 2014 qu''après l'époque des grands programmes (A380, A350) le groupe passait à des "développements moins importants". Mais il s'est démarqué de l'alarmisme pour l'emploi manifesté par le syndicat français CGT qui a évoqué 2 à 3.000 suppressions d'emploi à venir dans les sociétés d'ingénierie sous-traitantes d'Airbus en Midi-Pyrénées.

AFP

Vendredi 31 Janvier 2014



Lu 53 fois



Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse