L'aéroport de Lyon construit un nouveau terminal


"Nous lançons le plus gros investissement jamais réalisé pour l’aéroport depuis sa création en 1975". Toujours placé dans sa "politique de conquête", Philippe Bernand, président du directoire d’Aéroports de Lyon, a signé un contrat de financement avec la BEI pour un prêt de 140 millions d’euros nécessaires pour bâtir le futur Terminal 1.


© Lyon-Saint-Exupéry
© Lyon-Saint-Exupéry
L’aéroport de Lyon-Saint-Exupéry accueille actuellement 8,5 millions de passagers. Il vise les 15 millions d’ici 2012 et veut résolument se positionner comme la deuxième porte d’entrée aéroportuaire en France. Une nouvelle dimension doit être donnée à l’aéroport et cela passe par la construction du futur Terminal 1. Le conseil de surveillance d’Aéroports de Lyon, a donné le 11 juillet, au siège du conseil régional Rhône-Alpes son accord au directoire et à l’unanimité des actionnaires pour lancer ce chantier d’envergure.
"Face à quatre autres concurrents, c’est le groupement conception-réalisation emmené par GFC qui a été retenu. La réponse architecturale est apportée par Rogers Stirk Harbour & Partners. Richard Rogers a notamment réalisé le Terminal 5 d’Heathrow, le Terminal 4 de Madrid et l’aile Est de Genève", a indiqué Claire Dreyfus-Cloarec, présidente du conseil de surveillance.

De nouveaux accès routiers pour le fret

Les 70.000 m2 de ce nouveau terminal représentent l’équivalent en surface des terminaux actuels. Avec une capacité finale de 10 millions de passagers, le bâtiment, aux normes HQE, accueillera la croissance du trafic low-cost et conventionnel. Implanté dans le prolongement de l’actuel Terminal 1, il viendra se connecter, via une galerie souterraine, au satellite de l’actuel Terminal 3 low-cost dont la partie métallo-textile sera démolie. Hormis la création du terminal passagers, le réaménagement des aérogares existantes et des aires de stationnement avions, trois nouvelles bretelles de dégagement rapide seront créées sur la piste B. De nouvelles infrastructures d’accès routier seront développées du côté ville et du côté fret. Tous les types d’avions pourront être accueillis au contact et desservis par passerelle, même l’A380.

"La BEI signe un chèque de 140 millions d'euros"


Le projet intégrant le bâtiment, les extérieurs, les parkings avions et les équipements représente un montant de 180 millions et se découpe en deux phases. La première s’étire de 2013 à 2016 pour 133 millions et la seconde représente 47 millions d’euros. La première phase s’intègre dans le plan d’investissement de 260 millions 2012-2016. La BEI accompagne le financement de ce programme à cinq ans par un prêt global de 140 millions, dont 70 millions s’effectueront en prêt direct auprès de la banque européenne et 70 millions en prêts via des banques commerciales. "Aéroports de Lyon s’est beaucoup désendetté, fait des bénéfices et peut investir et son état financier donne confiance à la BEI", a pointé Philippe Bernand, qui ne veut à aucun prix dégrader ses ratios financiers. "Cet aéroport est un exemple", a relevé Philippe de Fontaine Vive, vice-président de la BEI, qui estime la rentabilité économique et sociale du projet à 20 %. Philippe Grillot, président de la CCI de Lyon, s’est, quant à lui, réjoui du travail que ce chantier va donner pendant de longs mois à de nombreux professionnels régionaux.

Annick Béroud

Vendredi 12 Juillet 2013



Lu 333 fois



Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 1 Décembre 2016 - 14:36 Bombardier livre son premier CS300 à Air Baltic €


     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse