L'aéroport de Nice attend 11 millions de passagers en 2012


La croissance oblige la société aéroportuaire niçoise à lancer le projet de l’extension du terminal 2 pour porter la capacité optimale de traitement de l’aéroport à 17 millions de passagers.


© AEROPORT DE NICE
© AEROPORT DE NICE
Les bons résultats de trafic de l'aéroport Nice-Côte d’Azur en 2011 laissent penser qu’en 2012 l’aéroport pourra franchir, sauf événement imprévu, le cap des 11 millions. L'an dernier, la plate-forme a retrouvé son trafic avec 10,4 millions de passagers en renouant avec la croissance (plus de 8 %).
En mars, Easyjet installera sa base qui desservira 21 destinations avec cinq nouvelles lignes annoncées pour l’instant (Toulouse, Nantes, Bordeaux, Venise et Naples). La compagnie britannique avec 20,3 % du trafic niçois talonne Air France (24,9 %). Dès avril, la compagnie nationale créera à son tour sa base avec huit appareils et 150 salariés. Pour l’instant, la compagnie annonce seulement cinq lignes supplémentaires (Athènes, Barcelone, Istanbul, Tel Aviv et Venise) Mais nul ne doute qu’à l’instar de sa base de Marseille, Air France pourrait réserver des surprises. D’ores et déjà, la compagnie nationale estime que sa base à Nice générera au moins 350.000 passagers supplémentaires. Si l'on rajoute le trafic supplémentaire d’Easyjet et des 57 autres compagnies qui augmentent fréquences et dessertes, l’aéroport est donc programmé pour dépasser les 11 millions de passagers en 2012. Se pose la question de la saturation des deux terminaux calibrés pour traiter 13 millions de passagers. Un cap qui pourrait être franchi d’ici quatre ans au rythme actuel. Fin janvier, l’aéroport présentera son plan de développement sur cinq ans et nul doute qu’y figurera en bonne place l’extension du Terminal 2 qui prendra appui sur la passerelle 54 inaugurée il y a quelques semaines. Le nouveau terminal pourra traiter a priori tout type de trafic, comme les deux terminaux actuels, et sa capacité sera de 5 à 6 millions de passagers. De quoi attendre l’arrivée de la LGV à Nice qui soulagera alors l’aéroport du trafic Paris-Nice (3 millions actuellement) au profit de l’accueil de long-courriers.

Michel Bovas

Lundi 23 Janvier 2012





Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers








Accès rapide
























 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse