L'aéroport de Nice va réduire les nuisances



© Aéroport Nice-Côte d'Azur
© Aéroport Nice-Côte d'Azur
L'aéroport de Nice-Côte d'Azur va se doter d'ici un an d'un système d'alimentation électrique pour les avions d'affaires permettant de réduire drastiquement les nuisances sonores générées par ce trafic sur l'aire qui lui est dédiée. Depuis 2001, l'aéroport est confronté aux nombreuses plaintes de riverains proches de cette aire, l'utilisation des APU (petits réacteurs installés dans le fuselage qui alimentent l'avion en électricité pendant sa phase de préparation avant le décollage) générant d'importantes nuisances sonores, a rappelé Michel Tohane, directeur de la Business Unit Aviation Générale. Des travaux d'insonorisation ont été financés chez les riverains, pour un coût annuel de 1,3 million d'euros. L'utilisation des APU a également été limitée à 30 min par avion et le trafic d'affaires a été réduit la nuit. Mais ces mesures restaient insuffisantes. La mise en place de "pop-up" (systèmes d'alimentation autonomes en climatisation et en électricité placés sur les postes de démarrage des avions) a donc été décidée pour l'aviation d'affaires, en remplacement du système d'APU. Les travaux doivent commencer à l'automne et l'exploitation débuter en mai 2014. Ce nouvel équipement va permettre de "réduire de 80 à 90 % la gêne sonore" sur cette aire, selon Michel Tohane. L'aéroport de Genève est jusque-là le seul en Europe à utiliser ce système de "pop-up", mais seulement pour son aviation commerciale régulière, a souligné la direction de l'aéroport.
Équipements et travaux d'aménagement vont coûter "un peu plus de 2 millions d'euros", a précisé Dominique Thillaud, président du directoire d'Aéroports de la Côte d'Azur. Le "principe de pollueur-payeur" a été retenu pour financer le projet, avec la création d'une redevance pour l'utilisation du système, qui sera "obligatoire", a précisé Dominique Thillaud. "Ce système présente l'avantage de réduire en même temps les impacts sur la qualité de l'air et les émissions de gaz à effet de serre liées à la préparation des avions au sol", s'est félicité le député-maire de Nice, Christian Estrosi. "C'est la solution que nous, riverains, réclamions depuis dix ans", a renchéri André Vallier, un ancien accousticien qui a présidé le comité de quartier Ferber-Arénas (le quartier jouxtant l'aéroport) pendant vingt ans. L'aéroport niçois est le troisième d'Europe après Le Bourget et Genève en termes d'aviation d'affaires et possède un terminal dédié pour cette clientèle.

AFP

Lundi 27 Mai 2013



Lu 162 fois



Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 1 Décembre 2016 - 14:36 Bombardier livre son premier CS300 à Air Baltic €


     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse