L'armateur Zim divise ses pertes nettes par deux


Malgré une baisse de 5,6 % de son chiffre d'affaires, l'armateur israélien Zim est parvenu à réduire ses pertes nettes par deux. Le montant de l'Ebit est passé de - 48 millions de dollars au premier trimestre 2013 à - 8 millions de dollars cette année. La compagnie, qui avait prévu de se retirer du marché Extrême-Orient-Amérique latine, a décidé de rester sur le secteur.


La flotte actuelle de Zim comprend quatre porte-conteneurs d'une capacité de 10.000 EVP et quatre navires de 8.400 EVP © Zim
La flotte actuelle de Zim comprend quatre porte-conteneurs d'une capacité de 10.000 EVP et quatre navires de 8.400 EVP © Zim
Au cours du premier trimestre, Zim a transporté 617.000 EVP, soit 2,5 % de plus qu'au cours des trois premiers mois de 2013. cette progression de trafic aurait pu contribuer à faire augmenter son chiffre d'affaire. Mais la baisse de 5,4 % des taux de fret a ramené le prix de base moyen pour un EVP à 1.213 dollars. Selon l'analyse du courtier parisien Alphaliner, la régression des coûts d'exploitation est due à la baisse de 55 millions de dollars des dépenses en matière de soutes.

Repli de 5,6 % du chiffre d'affaires

Du coup, à 867 millions de dollars, son chiffre d'affaires s'est situé à fin mars en repli de 5,6 % par rapport à l'an dernier, où il avait atteint 918 millions de dollars. Quant à son Ebitda, il est passé de - 6 millions de dollars à 29 millions de dollars à la fin du premier trimestre. Zim a réduit le montant de ses pertes opérationnelles en un an puisqu'elles s'élevaient encore à - 48 millions de dollars à l'issue des trois premiers mois de 2013 pour s'établir à - 8 millions de dollars au 31 mars de l'année.

"La compagnie reste sur le marché de l'Amérique latine"


Enfin, les pertes nettes ont été réduites de moitié en un an puisqu'elles sont passées de - 112 millions de dollars à - 63 millions de dollars. Selon Alphaliner, l'armateur devrait à nouveau se tourner vers le marché de l'affrètement pour continuer son développement dans le secteur de la ligne régulière. Sa flotte actuelle, qui comprend quatre porte-conteneurs d'une capacité de 10.000 EVP et quatre navires de 8.400 EVP, sera repris par ses banquiers dans le cadre du plan de restructuration financière. Ces unités seront restituées à Zim qui affrétera deux navires de 8.400 EVP et une unité de 10.000 EVP pour une durée de cinq à six ans pour un montant respectif de 37.000 dollars et 41.000 dollars.
Deux autres porte-conteneurs de 8.400 EVP et trois de 10.000 EVP seront affrétés en coque nue pour un montant respectif de 25.600 et 32.600 dollars pendant dix ans, d'un côté, et douze années, de l'autre.
L'armateur israélien, qui est impliqué depuis 2010 sur le marché Extrême-Orient-Amérique latine dans le cadre du service ASE opéré également par Cosco, Evergreen, CSCL et CMA CGM, venait de prendre la décision de s'en retirer en 2015 pour récupérer trois navires de 8.200 EVP à 8.800 EVP. Or, étant donné le retard que prennent les travaux d'élargissement du canal de Panama et l'importance que revêt l'Amérique latine pour Zim, la compagnie a pris la décision de rester sur ce secteur.

Vincent Calabrèse

Mercredi 4 Juin 2014



Lu 157 fois



Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 9 Décembre 2016 - 15:01 Marseille-Lyon : un avenir en commun


     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse