L'association Saône-Rhin Europe a le regard tourné vers l’Europe


L’association de promotion de la liaison à grand gabarit Saône-Rhin espère une conjoncture plus favorable pour le projet, qui résulterait de ses études préalables et de la révision du Snit.


© Saône-Rhin Europe
© Saône-Rhin Europe
Pour Saône-Rhin Europe, l’assemblée générale 2016 à Besançon s’annonçait comme de transition, et tel fut bien le cas. Entre la fin des études sur la liaison à grand gabarit Saône-Rhin qu’elle défend et la révision du Snit (Schéma national des infrastructures de transport) prévue en 2018, l’association s’est efforcée, en 2016, d’occuper le terrain quand les occasions se présentaient. Ainsi, elle a apporté sa contribution aux travaux de la mission parlementaire sur l’attractivité de Marseille-Fos et aux études VNF sur le corridor multimodal Amsterdam-Marseille. Dans les deux cas, elle juge les résultats "timorés". "On consolide l’existant, sans adopter de vision prospective, c'est somme toute cohérent avec le manque d’envergure du budget de l’État qui se confirme pour les infrastructures de transports", juge Pascal Viret, président de l'association.
L’année qui vient est espérée plus riche en enseignements… qui soient favorables à Saône-Rhin. Dès début 2017, l’association attend avec impatience la restitution, maintes fois retardée, des études environnementales et économiques préparatoires au débat public mort-né sur la liaison Saône-Moselle/Saône-Rhin. Et le second semestre verra, en principe, la préparation de la révision du Snit. Dans l'intervalle, les élections présidentielle et législatives auront peut-être changé la donne.
Mais Saône-Rhin Europe place tout autant, voire davantage, ses espoirs en l’Europe dont le programme RTE-T a fixé l’échéance 2030 pour la liaison qu’elle promeut. "L’Union peut financer les projets jusqu’à 50 % des études et 40 % des travaux, et le nôtre se situe au cœur de l’un des principaux corridors, a exposé Pascal Viret à l’AG. Sachons argumenter et en profiter".

Mathieu Noyer

Jeudi 2 Février 2017



Lu 475 fois



Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 18 Octobre 2017 - 13:38 Une nouvelle ère pour le mode fluvial


     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide





















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 1/03/2013
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse