L'avenir de la Nouvelle-Calédonie est lié au nickel



© Koniambo
© Koniambo
La présidente du gouvernement de Nouvelle-Calédonie, Cynthia Ligeard, a lié vendredi 29 août l'avenir institutionnel de l'archipel à un accord sur le nickel. "Notre avenir institutionnel a besoin d'un consensus sur la stratégie nickel", a déclaré Cynthia Ligeard lors de son discours de politique générale prononcé devant les élus du Congrès. Soulignant que la principale richesse minière du pays est actuellement "facteur de discorde, de tensions", elle a jugé "impératif de doter le pays d'une politique minière cohérente". Lors de la composition du gouvernement calédonien en juin, le secteur nickel et mines n'avait pu être attribué en raison de divergences entre partis indépendantistes. La Nouvelle-Calédonie détient environ 25 % des ressources mondiales de nickel, composant essentiel de l'acier inoxydable.
Par ailleurs, les exportateurs de minerai de nickel de Nouvelle-Calédonie ont annoncé lundi 1er septembre la conclusion d'un accord commercial avec les fondeurs japonais, leur octroyant des retombées financières plus importantes. "Nous avons franchi une marche unique dans l'histoire de notre relation commerciale", a déclaré Benoît Pons, président du syndicat des producteurs et exportateurs de minerai de nickel de Nouvelle-Calédonie. L'organisation a signé avec ses clients japonais - les fondeurs Sumitomo, Pamco et Nippon Yakin - un accord prévoyant "un partage de la valeur ajoutée très favorable par la mise en place d'une contribution spéciale liée au cours du LME (London Metal Exchange)".
La valeur de référence pour le déclenchement de ce partage de valeur, dont le ratio n'a pas été communiqué, a été fixé à 7,50 dollars la livre. Les cours se situent actuellement autour de 8,50 dollars. L'accord, qui entre en vigueur immédiatement, ne modifie pas le volume des exportations des mineurs calédoniens, qui s'établit à environ 1 million de tonnes par an. Il porte sur des minerais d'une teneur comprise entre 1,65 % et 2 %. "Le transfert de valeur de la métallurgie vers la mine est une tendance lourde de l'industrie des métaux. Il résulte de la combinaison de la raréfaction des ressources et de la technicité accrue de l'activité minière", a également déclaré Benoît Pons. La Nouvelle-Calédonie est le deuxième fournisseur de minerai de nickel au Japon, derrière les Philippines. L'archipel français du Pacifique Sud exporte annuellement quelque 4,5 millions de tonnes de minerai brut, à destination de la Corée du Sud, de l'Australie et du Japon. Trois usines métallurgiques de taille mondiale y sont également implantées.

AFP

Lundi 1 Septembre 2014



Lu 133 fois



     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse