L’écologie industrielle émerge au port de Strasbourg


Au port de Strasbourg, deux premiers projets en recyclage de cartons et achats d’énergie lancent la démarche collective qui réunit vingt-cinq entreprises de la zone portuaire.


L'usine Blue Paper recycle les déchets cartons de ses voisines © Blue Paper
L'usine Blue Paper recycle les déchets cartons de ses voisines © Blue Paper
Engagée l’an dernier, la démarche d’écologie industrielle prend forme concrète dans la zone du Port autonome de Strasbourg. Deux projets finalisés impliquent huit des vingt-cinq entreprises parties prenantes.

Une économie de 120.000 euros

Le premier concerne le recyclage de carton. Depuis quelques mois, quatre entreprises envoient leurs déchets cellulosiques chez l’usine Blue Paper (ex-UPM Stracel) qui les transforment en produits pour les cartons ondulés d’emballage. Le volume collecté de 585 tonnes demeure certes anecdotique par rapport aux 270.000 tonnes que Blue Paper a produites l’an dernier, mais la démarche a le mérite de donner un signal, et elle peut grandir : l’ensemble des vingt-cinq entreprises impliquées dans l’écologie industrielle cumule 2.750 tonnes annuelles de déchets bois-papier-carton, souligne le Port autonome.
Le second sujet traite de l’achat mutualisé d’énergie, «onze entreprises se sont regroupées pour une mise en concurrence mutualisée des fournisseurs dans le contexte de la fin des tarifs réglementés», explique la direction du port. La négociation individuelle des contrats a abouti à une révision à la baisse pour quatre d’entre elles, représentant une économie de 120.000 euros. Elle se poursuit pour les sept autres.

"Au total, une vingtaine de synergies ont été identifiées"


D’autres thématiques font l’objet d’études ou d’un début de mise en place : réutilisation de palettes, valorisation de déchets organiques. «Au total, une vingtaine de synergies ont été identifiées», signale le Port autonome, qui précise viser la concrétisation de huit nouveaux projets dans les trois ans.
À l’échelle de l’Alsace, les vingt-cinq entreprises ne pèsent pas d’un poids négligeable en matière d’utilisation de ressources : selon le port, elles représentent 7 % de la consommation d’électricité de l’industrie régionale et 9 % de sa consommation de chaleur.

Christian Robischon

Mardi 1 Septembre 2015



Lu 1030 fois



Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse