L'économie japonaise est bloquée


La production industrielle a de nouveau reculé au Japon toujours englué dans la déflation, de nouveaux signes inquiétants pour l'économie nippone qui peine à décoller malgré les soutiens massifs des autorités.


© Port of Nagoya
© Port of Nagoya
Au mois d'août, la production industrielle de la troisième puissance économique mondiale, le Japon, s'est repliée de 1,8 %, pour la quatrième fois en cinq mois, selon le ministère de l’Économie, du Commerce et de l'Industrie (Meti). Les usines ont fabriqué moins de produits électroniques (semi-conducteurs, écrans à cristaux liquides) dont la demande a diminué à l'étranger. Les géants nippons du secteur souffrent d'une croissance mondiale ralentie, particulièrement en Chine et en Europe en proie à la crise d'endettement. Ils sont handicapés de surcroît par la vigueur persistante du yen qui sabre leur rentabilité et les pénalise face aux concurrents sud-coréens et taïwanais.

Usines ralenties, déflation tenace

Les constructeurs d'automobiles ont aussi ralenti les cadences de leurs chaînes d'assemblage, en partie à cause d'un effritement des exportations mais surtout pour des raisons domestiques. Ils se préparent en effet à la fin d'un programme de subvention publique à l'achat de voitures peu gourmandes en énergie qui a soutenu le secteur depuis décembre dernier. Ce coup de pouce étatique a pris fin dernièrement et les ventes de voitures au Japon pourraient peiner dans les mois à venir.
La consommation des ménages, qui a grimpé de 1,8 % en août sur un an d'après le gouvernement, a encore largement bénéficié de cet encouragement temporaire et risque donc de pâtir aussi de son arrêt. Ce programme s'inscrivait dans le cadre de budgets de relance totalisant 200 milliards d'euros, adoptés l'an passé pour reconstruire les zones éprouvées par le séisme, le tsunami et l'accident nucléaire de mars 2011 et doper l'économie. Les travaux lancés dans cette région dévastée du Nord-Est ont tiré l'activité en début d'année mais leur effet semble s'atténuer.

Patrice Novotny

Lundi 1 Octobre 2012



Lu 97 fois



     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse