L'économie libyenne toujours fragilisée


Quatre mois après la fin du conflit, la situation financière en Libye est toujours "précaire" et l'économie tarde à redémarrer malgré la reprise des activités pétrolières.


© PVSG
© PVSG
La Libye de l'après-Kadhafi conserve une économie fragilisée par des mois de conflit. Les nouvelles autorités ont hérité d'une économie désorganisée, minée par la corruption, les sautes d'humeur du dirigeant déchu et de son clan, et par la gestion anarchique des revenus du pétrole pendant plus de quarante années.

Reprise de la production d'hydrocarbures

Le pays, dont le produit intérieur brut a chuté de quelque 60 % en 2011, peut toutefois compter sur une reprise de la production d'hydrocarbures en un "temps record", avec 1,3 million de barils par jour fin janvier, contre quelques milliers en juillet, selon la Compagnie nationale de pétrole (NOC). Pour 2012, le FMI table sur 70 % de croissance, avec une production de pétrole brut de 1,35 million de barils par jour, contre 1,77 million en 2010 et 0,51 million en 2011. À moyen et long terme, la Libye est appelée à diversifier son économie basée à 90 % sur les hydrocarbures.
"La situation de l'économie libyenne est la même que sous Kadhafi, peut-être pire", souligne Ridha Hosni Bey, un des plus importants hommes d'affaires en Libye, basé à Benghazi, qui critique notamment le systèmes douanier.
Les nouveaux dirigeants doivent aussi rétablir la sécurité pour encourager les compagnies et la main-d’œuvre étrangères à retourner en Libye où les grands chantiers sont toujours à l'arrêt. Mais le gouvernement a été clair : "pas de nouveaux contrats avant l'élection" en juin de l'Assemblée constituante, ont répété les responsables libyens devant la frénésie des compagnies étrangères avides de brut et qui luttent déjà pour décrocher une part des juteux contrats de la reconstruction du pays.

Imed Lamloum

Vendredi 17 Février 2012


Tags : libye, pétrole



     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers








Accès rapide
























 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse