L'embargo russe sur certains produits turcs en vigueur au 1er janvier



Les citrons, produit très importé de Turquie, ne sont pas visés
Les citrons, produit très importé de Turquie, ne sont pas visés
L'embargo russe sur certains produits alimentaires turcs s'appliquera à partir du 1er janvier prochain, en vertu du décret publié mardi 1er décembre par le gouvernement russe qui officialise les mesures de rétorsion économiques décrétées par Moscou après la destruction de son bombardier par l'aviation turque. Cette interdiction concerne 17 catégories dont les volailles (poulet et dinde), le sel, des fruits et légumes, dont notamment les tomates, oranges et mandarines, importées en grande quantité de Turquie, est-il précisé. En revanche, les citrons, autre produit très importé de Turquie, ne sont pas visés. La Russie a en revanche décidé de ne pas interdire les biens de consommation produits par l'industrie légère. Déjà annoncée, l'interdiction de tous les vols charters entre les deux pays s'applique dès mardi, selon le document. Elle s'ajoute à la recommandation aux Russes de ne plus se rendre en Turquie qui a conduit les voyagistes à cesser de vendre des séjours vers cette destination. Les Russes constituent après les Allemands le deuxième contingent de touristes en Turquie. Jeudi, le Premier ministre Dmitri Medvedev avait demandé à son gouvernement de préparer une série de mesures de rétorsions économiques après "l'acte d'agression" de la Turquie qui avait abattu deux jours plus tôt un bombardier russe à la frontière syrienne. Vladimir Poutine avait défini les grandes lignes de ces mesures dans un décret signé samedi et le document publié mardi détaille leur champ d'application. Ces mesures incluent également des restrictions sur l'embauche de citoyens turcs par les entreprises russes et conditionnent l'attribution de contrats de construction à l'approbation du gouvernement, touchant un secteur où les sociétés turques sont très présentes. L'application d'un nouvel embargo alimentaire partiel en plus de celui appliqué aux Occidentaux, dont l'Union européenne, à cause de la crise ukrainienne fait craindre une nouvelle hausse des prix en Russie.

AFP

Jeudi 3 Décembre 2015



Lu 187 fois



     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse