L'impact du secteur maritime sur la qualité de l'air


Le transport maritime est une source importante de pollution de l'air, parmi "les moins régulées", écrit l'Agence européenne pour l'environnement (AEE) dans un rapport publié jeudi 14 mars.


© KN
© KN
Un rapport européen pointe l'impact du secteur maritime sur la qualité de l'air. Les navires rejettent dans l'atmosphère des polluants tels que les particules fines ou l'oxyde d'azote (NOx), pouvant contribuer à la pollution de l'air autour des ports importants et des grandes routes maritimes, souligne l'Agence européenne pour l'environnement (AEE). "Par comparaison avec d'autres secteurs économiques, le transport maritime est l'une des sources de pollution de l'air les moins régulées", assure l'agence européenne, basée à Copenhague.
Au niveau mondial, quelque 70 % des émissions polluantes des navires ont lieu à moins de 400 km des côtes, et "ce taux est beaucoup plus élevé dans les eaux européennes", ajoute l'organisme, qui s'est livré à une revue des études et des simulations existantes pour quantifier l'impact du transport maritime sur la qualité de l'air et le climat.

"70 % des émissions polluantes des navires ont lieu à moins de 400 km des côtes"


"Dans certaines régions, les navires peuvent contribuer jusqu'à 20 ou 30 % des concentrations locales en particules fines (inférieures à 2,5 micromètres). Autour de certains ports et voies de navigation actives, ils peuvent aussi contribuer jusqu'à 80 % à la pollution en oxyde d'azote (NOx) ou en dioxyde de soufre (SO2)", écrit-il. Pour les particules fines ou le NOx, les régions européennes les plus vulnérables sont l'Ouest de la France, le Sud de la Grande-Bretagne, les Pays-Bas et le Nord du Danemark, selon des simulations.
Le rapport pointe néanmoins le peu de données disponibles en la matière et insiste sur la nécessité de mieux évaluer le rôle de la navigation dans la pollution de l'air.

Réduction de la vitesse

L'agence appelle de façon globale à la mise en œuvre d'une politique luttant à la fois contre le CO2 responsable du réchauffement climatique et contre les polluants de l'air, responsables de maladies respiratoires chroniques voire de décès prématurés. Sont ainsi recommandées des améliorations techniques pour réduire la consommation en carburant mais aussi de possibles réductions de vitesse : "Si les navires réduisaient leur vitesse de 10 %, cela pourrait réduire la demande en énergie d'environ 19 %", selon une étude citée dans ce rapport.

AFP

Vendredi 15 Mars 2013





     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers








Accès rapide
























 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse