L'opérateur économique agréé reconnu par la Chine


Après le Japon et les États-Unis, la Chine est le troisième grand partenaire commercial de l'Union européenne à reconnaître le régime d'opérateur économique agréé. Environ 15.000 entreprises européennes certifiées OEA, dont plus d'un millier en France, en bénéficieront.


© Autorité du port de Hong Kong
© Autorité du port de Hong Kong
Sur le long chemin qui mène vers la reconnaissance mondiale de l'opérateur économique agréé, l'Europe a franchi un pas stratégique à travers l'accord conclu avec les autorités chinoises. Lors d'un Comité mixte de coopération douanière organisé à Pékin en mai, l'Union européenne et la Chine se sont ainsi engagées à reconnaître mutuellement "leurs opérateurs fiables certifiés". Cet accord historique permettra aux 15.000 environ chargeurs et prestataires transport-logistique certifiés OEA "de bénéficier de contrôles accélérés et de formalités administratives allégées au moment du dédouanement. Les opérateurs européens et chinois vont pouvoir profiter ainsi de coûts moins élevés et de procédures simplifiées dans leurs activités", assure la Commission européenne. Après le Japon en 2011 et les États-Unis en 2012, pour ne citer que les principaux accords de reconnaissance mutuelle conclus par l'Union, le régime OEA "devient le système le plus largement accepté dans le monde", affirme-t-elle.

"L'OEA, système le plus largement accepté dans le monde"


Selon les autorités européennes et chinoises, la signature de cet accord se traduira aussi par une réorientation des services douaniers sur "les domaines présentant des risques réels", et par une amélioration "de la sûreté de la chaîne d'approvisionnement des deux côtés". Un nouveau cadre stratégique de coopération douanière a ainsi été conclu lors du Comité mixte à Pékin. Il définit les priorités et objectifs de leur collaboration pour les années à venir avec pour cibles principales : la facilitation des échanges, la sûreté de la chaîne d'approvisionnement et la lutte contre la contrefaçon et le commerce illicite. L'Union européenne et la Chine ont décidé de mettre en œuvre enfin une approche commune pour lutter contre le transfert illicite de déchets.

Un partenaire commercial majeur

Les échanges commerciaux entre l'Europe et la Chine dépassent aujourd'hui un milliard d'euros par jour ! En 2013, les exportations de l'Union vers la Chine ont augmenté de 2,9 % pour atteindre 148,1 milliards d'euros, tandis que la Communauté a importé pour 279,9 milliards d'euros de marchandises, un volume en baisse de 4 % par rapport à 2012.

Érick Demangeon

Jeudi 12 Juin 2014



Lu 345 fois



     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse