L'ouverture du nouvel aéroport de Berlin repoussée de neuf mois


L'ouverture du futur aéroport international de Berlin a été reportée à mars 2013, soit neuf mois de retard pour un projet censé doper la crédibilité économique de la capitale allemande.


© Air Berlin
© Air Berlin
C'est le maire de Berlin, Klaus Wowereit, qui a annoncé le 17 mai la nouvelle date d'ouverture du futur aéroport international de Berlin. Ce sera le 17 mars 2013 au lieu du 3 juin 2012 prévu initialement. Celui qui est également chef du conseil de surveillance de la société gestionnaire du futur aéroport, a expliqué qu'une ouverture plus précoce ne serait "pas réaliste". La nécessité de reporter l'ouverture de l'Aéroport International Berlin-Brandebourg Willy-Brandt (BER) avait été annoncée dès le 8 mai, faisant l'effet d'une douche froide. Des milliers d'invitations avaient déjà été envoyées pour une inauguration en grande pompe par la chancelière Angela Merkel.

Trois ans de retard en tout

La société gestionnaire du site, l'un des plus gros chantiers d'Allemagne, avait alors reconnu des "défaillances" dans le dispositif anti-incendie. Il s'agit du deuxième faux départ pour l'aéroport, qui aurait dû commencer à fonctionner dès l'automne 2010, et devenir le troisième du pays, derrière Francfort et Munich. Willy-Brandt, dont le projet a été lancé en 1996, cinq ans après le vote du Bundestag faisant de nouveau de Berlin la capitale de l'Allemagne, doit remplacer les deux installations actuelles, Tegel et Schönefeld, qui poursuivront donc temporairement leur activité. Ils totalisent 24 millions de voyageurs par an.
Le maire de Berlin a expliqué que la mise aux normes du système anti-incendie, puis l'arrivée de l'hiver qui rend tout déménagement impossible, expliquaient ce long délai de neuf mois. Les autorités en charge de la sécurité ont exigé de la société responsable de l'aéroport, qui espérait pendant quelques mois se contenter de dispositifs anti-incendie en partie manuels, un système entièrement automatisé.
Klaus Wowereit, qui s'est donné pour ambition de faire de Berlin un pôle économique crédible, a toutefois assuré que les usagers ne subiraient aucune conséquence, ou presque. Il a aussi annoncé le départ du directeur technique du projet, Manfred Körtgen, jusqu'ici la seule conséquence en terme de personnel de ce fiasco.
Aurélia End

Aurélia End

Vendredi 18 Mai 2012





Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers








Accès rapide
























 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse