La BPI ouvrira ses portes début 2013


La future Banque publique d'investissement (BPI), créée pour financer les PME prometteuses et dont l'ambition est de contribuer à développer en France des filières d'avenir, disposera d'une force de frappe de 42 milliards d'euros et ouvrira ses portes en début d'année.


Nicolas Dufourcq, futur directeur général de la BPI © Capgemini
Nicolas Dufourcq, futur directeur général de la BPI © Capgemini
La BPI ouvrira ses portes début 2013 avec une "force de frappe" de 42 milliards d'euros. Cette somme se répartira en 20 milliards d'euros destinés à être prêtés, 12 milliards d'euros serviront de garanties et 10 milliards d'euros seront consacrés à des investissements en fonds propres sur le quinquennat, a précisé mercredi 17 octobre le ministre de l’Économie, Pierre Moscovici, après en avoir présenté le projet de loi en Conseil des ministres.

Un outil offensif

Ce nouveau bras armé de la politique économique du gouvernement est le premier des soixante engagements de François Hollande pendant la campagne présidentielle. Le projet de loi portant création de la BPI sera voté d'ici la fin de l'année par le Parlement et le premier conseil d'administration est prévu en janvier. "Je souhaite qu'il ait lieu dans une capitale régionale et pas à Paris", a déclaré M. Moscovici pour souligner l'ancrage régional voulu pour cette banque. La BPI doit réunir dans chaque région, sous un guichet unique, les services du Fonds stratégique d'investissement qui prend des participations dans des sociétés françaises stratégiques, la banque publique des PME et de l'innovation Oséo et CDC Entreprises, filiale de la Caisse des dépôts.
Elle servira à promouvoir des filières d'avenir, a expliqué le ministre. "Ce n'est pas un outil défensif, c'est un outil offensif", "n'en faisons pas un pompier", a déclaré M. Moscovici. "Tout en étant un financeur avisé elle doit être moins préoccupée de la rentabilité à court terme", a cependant précisé M. Moscovici. Nicolas Dufourcq, actuel directeur général adjoint de Capgemini, a "vocation" à en devenir le directeur général, a indiqué le ministre.

Ursula Hyzy et Thomas Urbain

Jeudi 18 Octobre 2012


Tags : bpi, commerce



     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers








Accès rapide
























 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse