La CGT alerte sur "la casse industrielle" à Rouen



La CGT du port de Rouen redoute une centaine de suppressions d'emplois dans le conteneur © GPMR
La CGT du port de Rouen redoute une centaine de suppressions d'emplois dans le conteneur © GPMR
La CGT, qui prépare une action de grande ampleur mardi 17 février à Rouen, a alerté l'entourage de Manuel Valls, en marge de la visite du Premier ministre dans cette ville, sur la "casse industrielle" qui se prépare, selon le syndicat. "Il va y avoir une convergence des luttes" a déclaré Fabrice Lottin, délégué CGT pour les personnels (hors dockers) du port de Rouen, car selon lui se prépare "une casse industrielle" dans la zone portuaire. Après avoir déjà provoqué des embouteillages monstres mardi 10 février, en bloquant le pont Flaubert, un des plus importants de la ville, la CGT s'apprête à récidiver, en plus grand, mardi 17 février. Il est notamment prévu une manifestation dans le centre-ville des ouvriers de l'usine de papier de la Chapelle Darblay (groupe UPM-Kymmene) qui doit perdre la moitié de ses effectifs, soit 196 salariés, à la faveur d'un plan social qui pourrait être enclenché à la fin du mois. Déjà, fin janvier, les ouvriers de l'usine, située à Grand-Couronne, avaient répandu dans la ville des kilomètres de papier en déroulant de grosses bobines et des kilos de "confettis" de papier recyclé. Quelques jours plus tard, ils avaient retenu pendant 24 heures des membres de la direction et quelques employés, au total 14 personnes, lors des négociations salariales. "Nous avons demandé au conseiller de Manuel Valls une extension des délais pour nous donner le temps de faire connaître notre contre-projet", a expliqué Gérard Sénécal, délégué CGT de l'usine papetière qui approvisionne la plupart des quotidiens parisiens en papier journal 100 % recyclé.
Seront également dans la manifestation des anciens salariés de la raffinerie de Petroplus. La CGT soutient un projet de reprise d'une petite société suisse qui prévoit le redémarrage de l'usine pour du raffinage pour le compte de pays africains. Enfin la CGT du port de Rouen redoute près d'une centaine de suppressions d'emplois dans l'activité conteneurs, en raison de la concurrence du port du Havre.

AFP

Lundi 16 Février 2015



Lu 190 fois



Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 24 Novembre 2016 - 15:56 Grèce : les marins en grève contre l'austérité €

Mardi 22 Novembre 2016 - 13:20 40.000 Nigérians demandent des comptes à Shell €


     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse