La CGT ports et docks dénonce un "amalgame" avec les casseurs



© CGT GPMH
© CGT GPMH
La fédération CGT des ports et docks a exprimé jeudi 16 juin son "indignation" en dénonçant un "amalgame" entre ses militants et les casseurs à propos des débordements commis en marge de la manifestation anti-loi travail mardi 14 juin. Sans désigner explicitement les dockers, le préfet de police de Paris, Michel Cadot, avait affirmé mercredi qu'en fin de manifestation, un groupe de 100 à 200 manifestants de la CGT, "venus de l'Ouest et du Havre", avait "participé" à des actes de violence. La fédération tient à "rappeler la réalité des faits" et donne sa version des incidents intervenus à la fin en expliquant que ses militants ont "répondu par légitime défense" à la police. "Le gouvernement peut-il expliquer et justifier qu'à 50 mètres de l'arrivée de la manifestation et sans aucune raison, les forces de l'ordre aient fait usage de bombes lacrymogènes, de leurs matraques, pour couper délibérément en deux notre cortège en insultant les militants et les travailleurs ?", écrit-elle. Les "camarades n'ont répondu que par légitime défense à une agression de délit de faciès et non pour s'associer à des casseurs", affirme la fédération, qui voit dans cet épisode "une manœuvre orchestrée pour discréditer la puissante et massive mobilisation sur Paris". La fédération demande la libération de "camarades du Havre et de Dunkerque, injustement incarcérés". Son secrétaire général, Tony Hautbois, a précisé qu'il s'agissait de deux personnes arrêtées à la fin de la manifestation, "a priori adhérents de la fédération ports et docks" mais "pas des militants" actifs ou des représentants du syndicat. Ces deux manifestants, a-t-il ajouté, figurent parmi les 18 personnes présentées jeudi après-midi devant le tribunal correctionnel de Paris pour être jugées en comparution immédiate pour "violences sur personne dépositaire de l'autorité publique". Interrogé sur ces violences, le secrétaire général de la CGT, Philippe Martinez, avait évoqué jeudi un "ordre" donné aux policiers de "foncer sur les manifestants". Plus généralement, il a nié toute responsabilité de la CGT dans les actions de "casseurs à l'extérieur" du cortège.

Myriam El Khomri et Philippe Martinez constatent leurs désaccords

La ministre du Travail et le secrétaire général de la CGT ont fait le constat de leurs désaccords persistants sur la loi travail vendredi 17 juin à l'issue d'une rencontre très attendue, la première depuis début mars, qui leur a toutefois permis de renouer le dialogue. "Il y a des points de désaccords entre la CGT et le gouvernement sur des choses de fond, ces désaccords se sont confirmés aujourd'hui", a déclaré Philippe Martinez à sa sortie du ministère du Travail, après un entretien d'environ une heure et demie avec Myriam El Khomri. Cette dernière a confirmé que le gouvernement et la CGT n'avaient "pas trouvé de consensus".

Bertille Ossey-Woisard et Jeremy Talbot

Vendredi 17 Juin 2016



Lu 329 fois



Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 24 Novembre 2016 - 15:56 Grèce : les marins en grève contre l'austérité €

Mardi 22 Novembre 2016 - 13:20 40.000 Nigérians demandent des comptes à Shell €


     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse