La CSTA et l'UAF demandent à l'État de faire cesser les grèves des contrôleurs



© UAF
© UAF
La Chambre syndicale du transport aérien (CSTA) et l'Union des aéroports français (UAF) ont réagi au quatrième jour de grève des contrôleurs aériens français.
Les deux organisations demandent aux pouvoirs publics de faire cesser ce mouvement, au motif qu'il pénalise essentiellement le transport aérien domestique français et les aéroports français. "Ces annulations demandées par la DGAC touchent en premier lieu les vols court-courriers et domestiques français, en raison des modalités de grève choisies et du maintien des survols de transit internationaux", expliquent-elles.
Les deux fédérations demandent aux autorités de "faire cesser ces grèves qui nuisent essentiellement à la santé des compagnies françaises, outil majeur de l'attractivité nationale" ou encore de "s’interroger sur la nécessité de réformer une organisation du contrôle aérien inopérante, pour rendre aux usagers qui les financent les services qu'ils sont en droit d'attendre".
La CSTA et l'UAF misent sur l'opposition entre les clients du transport aérien et les salariés grévistes en rappelant que "les services rendus par l'État pour assurer la circulation aérienne sont intégralement financés par les usagers au travers des redevances de navigation aérienne : redevance de route pour les survols et redevance pour services terminaux payée par les compagnies aériennes françaises en grande partie".
Les deux entités reprochent enfin aux contrôleurs aériens français d'abuser de leur droit de grève, eux qui "ont généré en 2016 plus de la moitié des mouvements de grève en Europe, avec 13 jours de grève en France sur un total de 41" pour l'ensemble du continent.
"Le transport aérien français, ses passagers, l'attractivité de la France, de ses territoires et les
emplois qui en dépendent, payent le prix le plus élevé de ces grèves à répétition", estiment-elles.

La mobilisation arrive à son terme

La Direction générale de l'aviation civile (DGAC) a recommandé aux compagnies aériennes d'annuler 20 % des vols survolant ou desservant le Sud et l'Ouest du pays jeudi 9 mars, en raison de la grève des aiguilleurs démarrée lundi.
Les préavis locaux de grève déposés par l'Unsa, troisième syndicat de contrôleurs aériens, ont entraîné la veille la suppression en amont de 430 vols, soit 25 % des trajets prévus dans les zones contrôlées par les centres de navigation de Brest, Bordeaux et Aix-en-Provence, selon la DGAC.
À Nice, premier aéroport de province, le trafic devait être normal jeudi 9 et vendredi 10 mars. Pour les centres de contrôle de Brest et Bordeaux, les préavis de grève courent jusqu'à vendredi soir.
Par cette grève, l'Unsa entend peser pour que ses propositions d'organisation du temps de travail soient prises en compte par l'aviation civile suite à un accord de 2016 prévoyant de renégocier localement le cadre social et indemnitaire pour gagner en performance. Le syndicat souhaite maintenir le principe de six jours travaillés sur douze dans les trois centres, quand la DGAC veut passer à sept.

FA avec AFP

Jeudi 9 Mars 2017



Lu 486 fois



Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 15 Septembre 2017 - 14:36 Fin de la mêlée autour du dépeçage d'Air Berlin €


     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide





















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 1/03/2013
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse