La CTN voudrait optimiser son activité sur Marseille


La compagnie tunisienne CTN souhaite bénéficier du projet d’aménagement du GPMM pour regrouper ses activités sur une même aire.


Mohamed Abid, directeur de la CTN en France © Caroline Garcia
Mohamed Abid, directeur de la CTN en France © Caroline Garcia
La Compagnie tunisienne de navigation (CTN) n’a pas diminué ses capacités entre la Tunisie et l’Europe, malgré la révolution. "Nos trafics sont plus affectés par la crise économique et la baisse des carnets de commande des chargeurs européens que par la situation tunisienne", affirme le directeur de la CTN en France, Mohamed Abid. La compagnie assure la moitié du trafic export de fret depuis Marseille vers Radès, soit, en 2012, plus de 15.000 remorques, l’autre moitié étant assurée par CMA CGM et DFDS, pour un total de 30.767 remorques envoyées vers la Tunisie en 2012. "Les exportations depuis la France vers la Tunisie ont augmenté de 18 % entre 2009 et 2012, note Mohamed Abid. La CTN a transporté 2.600 remorques de plus sur cette période". Les deux premiers mois de 2014 montrent néanmoins une baisse de 7 % de l’export par rapport à 2013.

Quatre navires pour le fret

Pour le fret, la CTN exploite quatre navires, dont trois en propre et l’"Eurocargo Savona" (ex-"Strait of Messina"), rebaptisé en avril 2014 suite à son rachat par l’italien Grimaldi. Elle propose neuf départs en Méditerranée : trois sur Marseille comme sur Gênes, deux sur Livourne et un sur Barcelone. Sur Marseille, la compagnie peut transporter 570 remorques par semaine, soit 15.500 mètres linéaires. "C’est le double de la concurrence !, assure Mohamed Abid. La CTN a toujours été moteur du trafic de fret entre la France et la Tunisie, tant du point de vue de la mise à disposition de capacités que des efforts mis en œuvre pour améliorer la qualité du service".

"La CTN est présente à Marseille depuis plus de cinquante ans"


L’exploitation de navires rapides (20 nœuds) et modernes – l’"Amilcar" et l’"Elyssa" ont été livrés en 2010 – contribue à développer les trafics : "Nous répondons aux besoins des chargeurs en flux tendu, avec un transit-time de 24 heures", explique Mohamed Abid, qui assure en outre que ses navires chargent tout type de marchandise, du conteneur aux colis exceptionnels. "La CTN transporte les rames du métro marseillais qui, fabriquées en Autriche, sont expédiées vers Gênes où elles rejoignent Marseille via Radès", illustre Tan Aktuna, le responsable de Worms à Marseille, l’agent de la CTN.
La compagnie tunisienne, présente depuis plus de cinquante ans à Marseille, souhaiterait toutefois regrouper ses activités sur le port de Marseille : "Nous travaillons sur trois aires différentes, ce qui affecte énormément nos dépenses car cela nous empêche de travailler les navires de fret et les ferries de façon complémentaire, déplore Mohamed Abid. De plus, la location sporadique des aires ne nous permet pas de bénéficier des meilleurs barèmes portuaires". Le directeur France attend les propositions du GPMM dans le cadre de son projet d’aménagement des bassins Est.
Pour ce qui est du trafic passagers, les deux navires de la CTN, le "Carthage" et le "Tanit", transportent chaque année environ 320.000 passagers,un chiffre stable depuis 2001.

Caroline Garcia

Vendredi 11 Avril 2014



Lu 439 fois



Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse