La Chine a ouvert sept nouvelles zones franches


Sept nouvelles zones franches commerciales ont ouvert en Chine, portant le total national à onze, ont annoncé les autorités, à l'heure où celle de Shanghai, lancée fin 2013, échoue toujours à tenir ses promesses.


La première zone franche du pays, celle de Shanghai, avait été inaugurée en septembre 2013 © Chine Nouvelle
La première zone franche du pays, celle de Shanghai, avait été inaugurée en septembre 2013 © Chine Nouvelle
La Chine a ouvert sept nouvelles zones franches samedi 1er avril. Ces ouvertures ont eu lieu dans les provinces du Liaoning (nord-est), Zhejiang (est), Henan (centre), Hubei (centre), Sichuan (sud-ouest), Shaanxi (nord) et dans la municipalité de Chongqing (sud-ouest), a indiqué le gouvernement chinois. Ces zones ont pour ambition de "réduire les formalités administratives" et de "faciliter les investissements commerciaux", souligne la même source.

Les restrictions demeurent

La première zone franche du pays, celle de Shanghai (ZFS), avait été inaugurée en fanfare en septembre 2013, avec l'ambition affichée d'en faire un laboratoire des réformes économiques et financières du pays, telles que la levée des contrôles sur les taux d'intérêt et la libre convertibilité du yuan. Mais, plus de trois ans plus tard, le territoire peine toujours à tenir toutes ses promesses et nombre de réformes annoncées apparaissent toujours lointaines.
Certes, dans un certain nombre de secteurs, des firmes étrangères peuvent désormais s'établir dans la ZFS sans partenaire chinois, contrairement au reste de la Chine. Mais les restrictions aux investissements étrangers demeurent et la liste dite "négative" des secteurs bannis reste longue - même si les autorités se sont engagées à la réduire. Beaucoup d'entreprises étrangères, déçues par le manque de visibilité, affichent une attitude attentiste et se tiennent à l'écart. Quant aux chambres de commerce occidentales, elles surveillent le dossier mais ont cessé de commenter régulièrement le sujet.
Fin 2014, trois autres zones franches avaient ouvert en Chine, dans la municipalité portuaire de Tianjin (nord) et dans les riches provinces côtières du Fujian (est) et du Guangdong (sud).

AFP

Lundi 3 Avril 2017



Lu 297 fois



Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide





















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 1/03/2013
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse