La Chine locomotive du fret aérien d'ici 2017


L'Iata prévoit un ralentissement de la progression du fret aérien entre 2012 et 2017. Sur la période, les principaux moteurs devraient demeurer la Chine, le marché intra-asiatique et les pays émergents.


L'évolution du fret aérien continuera de sourire à la Chine au moins jusqu'en 2017 © Boeing
L'évolution du fret aérien continuera de sourire à la Chine au moins jusqu'en 2017 © Boeing
L'Association internationale des transporteurs aériens (Iata) anticipe un tassement de la croissance du fret aérien mondial au cours des cinq prochaines années. Sur l'ensemble de la période, l'organisation prévoit une progression de 17 % des marchandises transportées, en tonnage brut. Basée, sur "une estimation prudente de la reprise économique et des échanges mondiaux", l'évaluation donne une croissance annuelle moyenne de 3,2 % sur les cinq prochaines années. L'Iata rappelle qu'environ 50 millions de tonnes de fret aérien sont acheminées chaque année (140.000 tonnes par jour) pour une valeur de 6.400 milliards de dollars, soit 35 % de la valeur des biens échangés dans le monde.

"La Chine deuxième contributeur mondial en 2017"


Pendant cinq ans, entre fin 2012 et fin 2017, la Chine devrait toujours jouer le rôle de locomotive. L'actuel troisième marché mondial générerait sur la période un trafic d'un million de tonnes supplémentaires, soit autant que le numéro un, les États-Unis. Selon les prévisions de l'Iata, la Chine prendrait ainsi la deuxième place à l'Allemagne en 2017. Parmi les grands pays contributeurs au fret aérien dans les cinq prochaines années figurent également Hong Kong et les Émirats arabes unis, qui devraient apporter 700.000 tonnes de plus chacun sur la période et occuper les quatrième et cinquième places au classement des pays "producteurs" de fret aérien. Pour ce qui est de la croissance, le Vietnam présentera, selon l'Iata, la plus forte progression de ses volumes (6,6 % par an) jusqu'en 2017, suivi du Bangladesh (+ 5,7 %), du Brésil (+ 5,5 %), de l'Éthiopie (+ 5,3 %) et du Pérou (+ 5,2 %).

L'Europe en perte de vitesse

Au plan du développement continental, l'Afrique devrait connaître la plus forte croissance, avec un taux annuel moyen de 4 %. D'après l'Iata, ce sont les échanges intra-africains qui seront les plus porteurs pour le continent (+ 5,3 % par an). Juste derrière, on trouverait le Moyen-Orient et l'Amérique latine avec une croissance annuelle de 3,8 % pour ces deux régions. Les "vieux marchés" que sont l'Asie-Pacifique – la première source de trafic aérien –, l'Amérique du Nord et l'Europe, devraient enregistrer les plus faibles progressions, respectivement 3,5 %, 2,7 % et 2,4 %. Le trafic domestique de l'Asie-Pacifique comptera pour 31 % de l'augmentation mondiale des volumes attendus par l'Iata, malgré une croissance relativement faible si l'on cumule les volumes intérieurs et intercontinentaux. En 2012, l'intra-Asie était de loin le premier pôle d'échanges (25,3 % de parts de marché) devant les routes Europe-Asie (12,1 %), le transpacifique (10,5 %) et le transatlantique (10,1 %). L'intra-Asie accentuera son avance, à en croire l'Iata, avec une part de 26,2 % du fret aérien mondial. Cette évolution se ferait au détriment, notamment, des échanges intra-européens, dont la part de marché devrait diminuer (de 8,9 % à 8,3 %), tout comme celle des flux Europe-Asie, qui est censée se réduire de 0,3 points.

Franck André

Mercredi 15 Janvier 2014



Lu 173 fois



Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 8 Décembre 2016 - 15:12 Fort rebond du fret aérien mondial en octobre


     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse