La Compagnie maritime nantaise cédée à Sogestran


Le groupe Compagnie nationale de navigation a cédé sa filiale Compagnie maritime nantaise à Sogestran. L'armateur français est venu s'ajouter aux trois filiales maritimes de cet autre groupe national.


Le "MN Pelican" fait partie de la flotte des cinq rouliers de la Compagnie maritime nantaise (MN) battant pavillon français © Franck André
Le "MN Pelican" fait partie de la flotte des cinq rouliers de la Compagnie maritime nantaise (MN) battant pavillon français © Franck André
La Compagnie maritime nantaise (MN) vient de sortir du groupe Compagnie nationale de navigation (CNN) pour être repris le 28 juin dernier par Sogestran, un autre groupe français. Une opération qui permet à ce dernier d'étoffer son activité maritime. L'armateur ligérien prévoit toutefois de conserver sa flotte, son identité commerciale, son pavillon, son siège social nantais, son établissement brestois et la totalité de son effectif, à savoir son management, ses salariés sédentaires et navigants.
MN, dont la vocation est le transport maritime industriel et spécialisé, assure avec son propre personnel la gestion des équipages, la gestion technique et la gestion commerciale des navires dont il est propriétaire, ou qu’il affrète.

Cinq rouliers battant pavillon national

Pour son activité dite "large", la flotte de l'armateur nantais comprend cinq rouliers battant pavillon national (les "MN Calao", "Colibri", "Pelican", "Tangara" et "Toucan"). Au-delà de cette flotte de charge, il possède un navire scientifique, six vedettes à passagers exploitées dans le cadre de Morlenn Express, une filiale dédiée à son activité en rade de Brest. MN gère par ailleurs le trois-mâts barque "Belem" pour le compte d'une fondation éponyme.
Sogestran, son acquéreur, groupe familial créé au Havre en 1948, se dit actif dans la logistique et le transport maritime et fluvial au travers de filiales spécialisées telles la Compagnie fluviale de transport (CFT), la Compagnie ligérienne de transport, Someca ou Maritima.
MN rejoint ainsi un groupe susceptible de le rassurer. Avec une stratégie de croissance organique, il compte aujourd’hui environ 600 salariés pour un chiffre d’affaires total de l’ordre de 150 millions d'euros. Il gère une flotte constituée à ce jour de près de 200 unités fluviales et maritimes. Selon sa direction, l'acquisition de cet armateur ligérien devrait lui permettre de "poursuivre son développement sur les marchés spécialisés".

Vincent Calabrèse

Vendredi 7 Juillet 2017



Lu 750 fois



     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide





















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 1/03/2013
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse