La FNPD-CGT appelle à un préavis de grève de 48 heures



À Marseille, mercredi 25 mai, 29 navires transportant des vracs liquides étaient immobilisés en rade ou à quai © GPMM
À Marseille, mercredi 25 mai, 29 navires transportant des vracs liquides étaient immobilisés en rade ou à quai © GPMM
"En réponse à l'agression des forces de l'ordre", la Fédération nationale des ports et docks (FNPD) CGT appelle les travailleurs portuaires à un arrêt de travail de 48 heures les jeudi 26 mai et vendredi 27 mai. Dans une lettre ouverte adressée à Alain Vidalies, le secrétaire d'État aux Transports, Tony Hautbois, le secrétaire général de la FNPD-CGT, réclame le retrait de la loi travail et dénonce l'intervention des forces de l'ordre à Fos le 24 mai.
Dans ce courrier, daté du même jour, l'organisation syndicale condamne avec fermeté ce déchaînement gratuit disproportionné, subi par les travailleurs portuaires et notamment par l'ensemble des camarades des Bouches-du-Rhône.
La CGT du Grand Port maritime de Marseille (GPMM) et de Fluxel a appelé mardi à un arrêt de travail "du mercredi 25 mai inclus au vendredi 27 mai inclus". L'organisation syndicale écrit : "Le syndicat CGT du Grand Port maritime de Marseille et de Fluxel vous informe de l’arrêt de travail pour tous ses personnels du mercredi 25 mai inclus au vendredi 27 mai inclus".
Mardi 24 mai, 25 navires transportant des vracs liquides ont été touchés par un mouvement de grève entamé lundi sur les terminaux pétroliers de Fos-sur-Mer et de Lavéra qui sont placés sous la responsabilité de l'opérateur privé Fluxel SAS. En revanche, toutes les autres activités portuaires (conteneurs, passagers, vracs solides et réparation navale) ont continué de fonctionner.
Dans les bassins Est du Grand Port maritime de Marseille (GPMM), en raison des mouvements sociaux d'envergure nationale prévus les jeudi 26 et vendredi 27 mai, le terminal Med Europe sera fermé pendant les shifts n° 1, 2 et 3 de ces deux journées, a indiqué la direction de la filiale de CMA Terminals. Elle ajoute qu'aucune opération terrestre ni maritime n’aura lieu. L'entreprise de manutention indique que la réception sera exceptionnellement ouverte le samedi 28 mai de 6 à 13 heures.

Le "Cluster" maritime français pour une reprise de l'activité dans les ports

Le "Cluster" maritime français (CMF), organisation professionnelle du secteur de la mer, a appelé mercredi 25 mai à une reprise de l'activité dans les ports, affectés depuis une semaine par les mouvements sociaux contre la loi travail. "Les actions qu'on connaît ces jours-ci sont véritablement dévastatrices, non seulement pour l'ensemble de la filière portuaire mais plus largement pour l'économie maritime française (plus de 310.000 emplois et 70 milliards d'euros de valeur de production)", affirme Frédéric Moncany de Saint-Aignan, président du CMF. Le CMF liste "70 escales reportées ou annulées au port du Havre, 18 reportées à Marseille et autant pour Dunkerque, et 16 reportées ou annulées au port de Nantes". "Les ports de Bordeaux et de Rouen, ainsi que bien d’autres ports secondaires, connaissent eux aussi d’importantes perturbations", ajoute-t-il. "Le Cluster maritime français, au nom des acteurs de l’économie maritime, appelle à un apaisement rapide de la situation. Si l’on veut éviter un détournement massif des trafics portuaires au profit de ports européens concurrents, une reprise rapide du travail est impérative". Frédéric Moncany de Saint-Aignan s'inquiète particulièrement pour les "milliers d'emplois directs et induits dans les ports et leurs hinterlands" menacés et les "centaines d'entreprises de la chaîne logistique portuaire en grande difficulté".
Mercredi 25 mai, "onze dépôts ont été libérés", a indiqué le porte-parole du gouvernement, Stéphane Le Foll. Les forces de l'ordre ont mené plusieurs opérations pour disperser des manifestants bloquant des dépôts de carburant, notamment à Fos-sur-Mer (Bouches-du-Rhône) mardi 24 mai et à Douchy-les-Mines (Nord) mercredi 25 mai.

Vincent Calabrèse

Mercredi 25 Mai 2016



Lu 746 fois



Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 24 Novembre 2016 - 15:56 Grèce : les marins en grève contre l'austérité €

Mardi 22 Novembre 2016 - 13:20 40.000 Nigérians demandent des comptes à Shell €


     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse