La Fnaut contre une holding pilotée par la SNCF


La principale fédération d'usagers de transports (Fnaut) s'est inquiétée jeudi 27 septembre d'une possible réunification du secteur ferroviaire au sein d'une holding pilotée par la SNCF.


© RFF/Capa/Stéphanie Jayet (Toma)
© RFF/Capa/Stéphanie Jayet (Toma)
Concernant le restructuration du rail, les usagers sont contre une holding pilotée par la SNCF. "Une réunification rétablirait un monopole de pensée ferroviaire au détriment de l'innovation", a indiqué la Fnaut. La fédération a fait part de ses inquiétudes concernant les "intentions manifestées par le gouvernement de réunifier le secteur ferroviaire dans le cadre d'une formule de holding qui serait pilotée par la SNCF, avant même que les idées directrices d'un indispensable "plan rail" aient été formulées par l’État". Une telle réunification aurait pour conséquence que la stratégie de la SNCF "s'imposerait alors qu'elle consiste à supprimer les services non rentables sans chercher à les valoriser", a estimé la Fnaut. "La SNCF recherche une croissance externe par diverses initiatives telles que la création d'iDBus (liaisons internationales en bus), alors que c'est un recentrage de ses activités sur le rail qui correspond le mieux aux attentes des voyageurs et des chargeurs", a-t-elle relevé, demandant "à l’État et aux Régions un gel immédiat des transferts sur route".
Une loi de 1997 a séparé la gestion des infrastructures, attribuée à RFF, de l'exploitation du réseau dévolue aux entreprises ferroviaires (l'opérateur historique SNCF, et les nouveaux entrants). Mais la SNCF abrite toujours et gère pour le compte de RFF la Direction de la circulation ferroviaire (DCF) ou SNCF Infra (maintenance et entretien).

À la recherche d'une troisième voie

Les Assises du ferroviaire, organisées l'automne dernier par le gouvernement, avaient préconisé l'adoption d'un modèle à l'allemande, articulé autour d'une holding, pour sortir du système actuel souffrant d'un partage alambiqué des rôles et des compétences entre la SNCF et RFF. À l'issue des Assises, le gouvernement avait demandé que soit cherchée une "troisième voie", c'est-à-dire un modèle spécifique à la France.

AFP

Vendredi 28 Septembre 2012





     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers








Accès rapide
























 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse