La France abaisse ses prévisions d'exportations de blé


L'établissement public FranceAgriMer a abaissé ses prévisions d'exportations de blé français pour la campagne 2015-2016 en raison de la confusion créée sur le marché par les atermoiements de l'Égypte, premier importateur mondial, sur ses critères sanitaires d'achat de blé.


La France est le premier exportateur européen de blé, le cinquième au monde © FranceAgriMer
La France est le premier exportateur européen de blé, le cinquième au monde © FranceAgriMer
Les exportations françaises de blé vers les pays tiers (hors UE) n'atteindraient finalement que 11 millions de tonnes (Mt), soit 300.000 tonnes de moins que ce qui était prévu le mois dernier. "C'est clairement l'effet de l'imbroglio égyptien du mois écoulé", a déclaré jeudi 18 février Olivia Le Lamer, chef de l'unité grandes cultures à FranceAgriMer.
L'Égypte a refusé en début d'année un cargo de blé français pour dépassement du taux autorisé d'ergot, une maladie du blé. Après avoir un temps envisagé d'appliquer une tolérance zéro pour l'ergot, Le Caire est finalement revenu sur sa décision mais l'épisode a rendu les exportateurs prudents sur leurs réponses aux appels d'offres égyptiens, habituellement très disputés. Un "désaccord administratif" entre les ministère égyptien de l'Agriculture et de l'Approvisionnement semble être à l'origine du problème, selon Olivia Le Lamer. Selon elle, si le problème persiste, "cela peut à un moment poser la question de l'approvisionnement du marché égyptien" en blé et donc en pain, une question ultra sensible politiquement. En outre, la chute des prix du pétrole pèse sur les revenus de l'Égypte et semble freiner ses achats de blé. "On en est déjà conscients depuis décembre, quand l'Égypte a demandé un délai de paiement à 180 jours, on a bien senti un signe assez tangible d'une contrainte financière", a souligné Olivia Le Lamer.
En revanche, l'Algérie ne semble pas encore trop affectée par ce problème et "continue d'être le moteur" des achats de blé français avec 2,7 Mt vendues au 12 février. Les exportations vers le Maroc et la Tunisie sont également dynamiques. 5,5 Mt de blé ont été exportées vers les pays tiers sur les sept premiers mois de la campagne, contre 5,3 l'an dernier.

AFP

Vendredi 19 Février 2016



Lu 224 fois



     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse